La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 3 avril 2017
Initiatives

Interpellez vos banques en remplissant ce formulaire !



Alors que l’année 2017 marque les 50 ans de la colonisation israélienne en territoires palestiniens occupé, la politique de colonisation du gouvernement israélien s’est accélérée de façon drastique. Malgré son caractère illégal, malgré ses conséquences sur la population palestinienne, cinq banques et assurances françaises continuent de soutenir financièrement des banques et entreprises directement impliquées dans la colonisation israélienne.

Voir en ligne : Interpellez votre banque !

Des entreprises essentielles à la colonisation israélienne

La colonisation en territoire palestinien occupé ne pourrait se faire sans le système bancaire israélien et les entreprises. Prêts et services financiers aux entreprises et aux particuliers, agences locales, accès à l’électricité, services de télécommunication… ces entreprises contribuent directement au maintien et au développement de la colonisation israélienne.

Une colonisation illégale

La colonisation israélienne en territoire palestinien occupé est en violation avec le droit international et constitue l’obstacle majeur à la paix et à la construction d’un Etat palestinien. Elle s’accompagne par ailleurs de nombreuses restrictions imposées aux populations palestiniennes, restrictions qui violent leurs droits les plus fondamentaux et les privent de conditions de vie décente.

Les plus grandes institutions financières françaises, complices volontaires

BNP Paribas, BPCE-Natixis, Crédit Agricole, Société Générale et AXA ont, aujourd’hui encore, des liens financiers avec ces banques et entreprises israéliennes. Alors que nombre d’institutions financières européennes et américaines ont mis fin à leurs soutiens, en raison de l’implication de ces entreprises dans la colonisation israélienne, les institutions financières françaises n’ont toujours pas exprimé leur volonté de se désengager.

Il est temps qu’elles s’engagent !

Les banques françaises ne peuvent plus se rendre complices, indirectement mais volontairement, de la colonisation israélienne. Elles doivent mettre publiquement fin à l’ensemble de leurs soutiens aux banques et entreprises qui sont directement impliquées dans la colonisation.

Remplissez le formulaire en cliquant ici pour interpeller BNP Paribas, Natixis, Crédit Agricole, Société Générale et Axa