La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • Action
    Il fait noir au siège de LREM ›››

    Vendredi 25 mai, plusieurs centaines de travailleurs de l’énergie, du rail et des services d’entretien de la région parisienne se sont invités au siège de LREM pour revendiquer le maintien et le développement des services publics. Dans ce cadre, la FNME-CGT revendique la coupure électrique du siège de LREM et appelle les travailleurs de l’énergie à poursuivre leurs initiatives d’actions. Vendredi 25 mai, au matin, plusieurs centaines de travailleurs (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Hôpital de Pithiviers : la direction se conduit en électron libre ›››

    Depuis plusieurs mois, la direction du Centre Hospitalier de Pithiviers rappelle les agents en repos, en congés, assujettis, les agents paramédicaux à des astreintes à leur domicile, ce qui n’existe pas dans la fonction publique hospitalière. L’USD CGT de la Santé et de l’Action Sociale du Loiret dénonce ces pratiques autoritaires et d’intimidations. Cette même direction, qui se conduit comme un électron libre, ne renouvelle pas les contrats malgré (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce
    Quand Carrefour supprime des postes avec nos impôts ›››

    Après le rachat par Carrefour des magasins DIA, une véritable casse sociale s’organise. Sur 273 magasins « ex DIA », 227 n’ont pas de repreneurs et 2024 salariés sont menacés. La CGT dénonce ces suppressions de postes et va organiser des actions dans des magasins Carrefour Contact et City qui vont être cédés ou passés en location gérance. C’est le choc et le désarroi chez les salariés de Carrefour (ex DIA), qui ont découvert dans la presse, à la veille (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Agroalimentaire
    Un amendement indigeste ›››

    La Fédération Nationale Agroalimentaire et Forestière CGT dénonce, dans un communiqué, l’amendement qui vient d’être adopté en commission sur le projet de loi des Etats généraux de l’alimentation. Cet amendement prévoit que « Les dénominations associées aux produits d’origine animale ne peuvent être utilisées pour commercialiser des produits alimentaires contenant une part significative de matières d’origine végétale. » Autrement dit, un steack haché, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Seine-Saint-Denis
    La dernière boutique EDF de Seine-Saint-Denis occupée pour exiger la réouverture des services publics de proximité ›››

    Alors que la dernière boutique EDF du département, située à la Courneuve, vient de fermer pendant les vacances de février, des militants des services publics occupent cette dernière, afin de discuter physiquement avec les habitants de Seine-Saint-Denis, mettant en exergue les difficultés qu’ils ont pour accéder aux biens de première nécessité (eau, énergie, santé, éducation …). Les services publics sont la garantie pour la population d’un accès aux (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Mobilisation du 22 mai
    Succès pour la journée de mobilisation dans le Fonction publique ›››

    Avec plus de 140 cortèges et rassemblements sur l’ensemble du territoire, réunissant des centaines de milliers de manifestants, la 3e Journée de mobilisation dans la Fonction publique a été un succès. À l’appel des 9 organisations syndicales représentatives, cette dernière démontre que la détermination des agents ne faiblit pas. Retour en images sur cette mobilisation générale, à Paris et en province, avant la marée populaire qui aura lieu partout en (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce
    Rassemblement de soutien aux salariés grévistes du Mc Do de Gare de l’Est ›››

    L’Union syndicale CGT Commerce de Paris et la CGT McDo Île-de-France appellent à un rassemblement ce jeudi 24 mai 2018 à 14 heures devant le nouveau tribunal de grande instance de Paris*, en soutien aux salariés du McDo Magenta à Paris, assignés pour faits de grève par leur direction. Dans un communiqué,ceux-ci reviennent sur la situation pour laquelle ils doivent se présenter au tribunal : « Depuis le vendredi 11 mai 2018, les salariés du McDo (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Réforme de la SNCF
    C’est « NON » pour 94,97 % des 91 068 cheminots qui ont voté ›››

    Guillaume Pépy qui prétendait que 80 % des cheminots soutenaient la réforme va devoir réviser ses calculs ! La votation organisée par les syndicats cheminots CGT, Unsa, Sud et CFDT a eu un taux de participation de 61,75 % (soit 91068 votants) et à la question « Etes-vous pour ou contre le pacte ferroviaire porté par le gouvernement ? », 94,97 % d’entre eux ont répondu « NON » ! Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce mercredi matin, le (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Histoires de lutte
    200 salariés précaires stagiairisés au Centre Hospitalier d’Alès ›››

    Entre 2016 et 2017 suite à un mouvement de grève, le Centre Hospitalier d’Alès a vu 200 de ses salariés précaires passer en stagiairisation en vue d’être titularisés. Geoffrey Rabier, secrétaire général du syndicat CGT du Centre Hospitalier d’Alès, raconte quelle a été la méthode employée.
    Voir tout le texte ›››
  • Journalisme
    Score historique pour le SNJ-CGT aux élections à la carte de presse ! ›››

    Pour le premier tour de l’élection à la carte de presse, le SNJ-CGT est conforté comme le 2ème syndicat de la profession, en réalisant le meilleur score de son histoire. En attendant le deuxième tour, qui aura lieu du 31 mai au 14 juin, le SNJ-CGT appelle les journalistes à rester mobilisés et à voter massivement. Après le dépouillement du 1er tour à la commission de la carte de presse, le SNJ-CGT réalise le meilleur score de son histoire et demeure (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Mobilisation
    Front unitaire pour une mobilisation générale dans la Fonction publique le 22 mai ! ›››

    Les fédérations CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC, FA (Autonomes), FO, FSU, Unsa et Solidaires appellent, dans un front unitaire d’une ampleur inédite depuis dix ans, les 5,4 millions d’agents de la Fonction publique à une journée de grève et de manifestations le 22 mai, pour faire entendre leur refus de la mise à mal des missions publiques, de la dégradation des conditions de travail, ainsi que du gel des salaires. Face au projet d’Emmanuel Macron, qui (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Météo France
    Avis de tempête pour les météorologues ›››

    Un communiqué intersyndical CGT-Solidaires-FO-CFDT de Météo France dénonce les suppressions de postes annoncées dans le cadre du programme « Action publique 2022 » : 190 postes concernés, soit une baisse de 6 % des effectifs prévue pour 2018-2019, et près de 500 d’ici à 2022. Le slogan « Make our planet great again » lancé par Emmanuel Macron à Donald Trump lors de sa récente visite aux Etats-Unis, ne semble donc qu’une boutade pour les deux présidents : (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Histoires de luttes
    Hiver 2018 : RTT et repos de nuit, lutte à la gare Montparnasse ›››

    Suite à une restructuration d’établissement programmée au 1er janvier 2018, les cheminots ont mené une lutte contre la diminution des repos de nuit et du nombre de RTT. Martial Maillet, cheminot à la gare Montparnasse à Paris, explique comment la lutte a pu déboucher sur une victoire. Une lutte qui fait écho à celle menée actuellement par les cheminots qui entament leur 10ème séquence de grève. Ces derniers sont appelés à voter du lundi 14 mai au (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Mobilisation
    Contre l’incendie Macron, un tsunami populaire le 26 mai ›››

    La CGT et de nombreuses organisations syndicales, associatives et politiques, réunies ce jeudi 17 mai au siège de la CGT, appellent à une large mobilisation le samedi 26 mai 2018, pour faire valoir l’exigence d’autres choix économiques et sociaux. A Paris, cette marée populaire partira de la Gare de l’Est à 14h30 et se dirigera vers Bastille, en passant par République. Quant aux nombreuses mobilisations en province, elles sont recensées sur le site (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Décès de Naomi Musenga : la CGT exige plus de moyens ›››

    Après la mort de Naomie Musenga, les conditions de prise en compte de l’appel de la Strasbourgeoise de 22 ans interviennent alors qu’une énième enquête de l’IGA-IGAS sur le fonctionnement des plateformes des pompiers (18) et du SAMU (15) est diligentée. La CGT appelle à ce que les Pompiers et le SAMU soient dotés de plateformes d’appel communes interconnectées au niveau départemental, accompagnées de moyens nécessaires pour l’exercice des missions des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Histoire
    Quand la CGT se rappelle de mai 68... ›››

    Lundi 14 mai, Gilbert Garrel, le président de l’institut d’histoire sociale CGT, et Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, ont inauguré l’exposition « 50 ans de mai 68 », présentée actuellement et jusqu’à la fin de l’été au siège de la CGT, à Montreuil. Dans le patio de la CGT, au 263 rue de Paris, à Montreuil, de gros blocs noirs ressemblant à des usines ont pris place dans le cadre de l’exposition « 50 ans de mai 68 ». Sur chacun d’eux, des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Documentaire
    « Comme un souffle en mai » ›››

    Un documentaire de la CGT sur mai 68, réalisé par Thierry Mennessier.
    Voir tout le texte ›››
  • Paris
    Action unitaire devant l’assemblée nationale pour dénoncer la proposition de loi Secret des Affaires ›››

    Mardi 15 mai 2018 avait lieu une action unitaire spectaculaire devant l’assemblée nationale, où une centaine de militants et de personnalités ont déployé une banderole géante pour interpeller Emmanuel Macron et les parlementaires sur la proposition de loi Secret des Affaires. Alors que la proposition de loi instituant le secret des affaires sera soumise le 24 mai à la Commission Mixte Paritaire, une centaine de militants et de personnalités (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Condamnée pour avoir dénoncé du harcèlement sexuel ! ›››

    Ce 4 mai 2018, la médecin du travail Karine Djemil a été condamnée par l’Ordre des médecins à six mois d’interdiction d’exercice dont trois fermes, pour avoir émis des certificats médicaux dénonçant des faits de harcèlement. La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a considéré pour sa part que le docteur Karine Djemil avait délivré un rapport tendancieux puisqu’elle n’aurait pas « constaté des faits précis permettant d’en déduire l’existence de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Transport
    Les syndicats SNCF organisent une consultation sur le projet de réforme ›››

    « Etes-vous pour ou contre le pacte ferroviaire porté par le gouvernement ? » Voici la question qui sera posée à l’ensemble des cheminots, qui sont appelés à voter du lundi 14 mai 2018 au lundi 21 mai 2018. Face au président de la SNCF, Guillaume Pépy, qui prétend que 80 % des cheminots soutiennent la réforme, les organisations syndicales CGT, Unsa, Sud et CFDT ont décidé le 9 mai, dans l’unité, de s’adresser aux principaux interessés, les (...)
    Voir tout le texte ›››

Industries chimiques

la déclinaison du "Pacte de responsabilité", c’est de la poudre aux yeux

vendredi 18 juillet 2014 , par Frédéric Dayan

François Hollande aurait été bien avisé de ne pas citer dans son interview-discours du 14 juillet la conclusion d’un accord, sur la mise en œuvre du "pacte de responsabilité" dans l’industrie chimique. Selon lui, il engagerait les entreprises à créer 47000 emplois, moyennant 300 millions d’euros annuels de baisses de "charges".

D’abord, le chef de l’Etat oublie de dire que cet accord n’a été signé que par une organisation syndicale, la CFDT, sur les cinq représentatives dans la branche.
Ensuite, les emplois visés par l’accord ne sont pas des emplois supplémentaires. En effet, ces 47000 emplois ne compenseront pas les emplois dans la branche Chimie qui, au mieux stagnent, mais le plus
souvent régressent. Selon les propres chiffres du patronat de la branche, les soldes d’emplois ces trois dernières années montrent une décrue des effectifs :
· 204 661 salariés en 2011
· 203 948 salariés en 2012
· 203 161 salariés en 2013
Sur 2013, les embauches se sont montées à 8 755 recrutements en CDI et 6 934 recrutements en CDD.
Selon la même source patronale, la branche chimie employait 244 685 salariés en 2000, mais plus que 203 161en 2013. Alors même que ces entreprises sont à la pointe des résultats économiques, puisque la valeur ajoutée par salarié a progressé de + 25 % de l’an 2000 à 2013, mais avec 41 524 emplois supprimés.

Lors des négociations sur cet accord, la Fédération nationale des industries chimiques CGT a demandé un engagement
clair à créer 47 000 emplois "supplémentaires" . "Il a été
refusé par l’Union des Industries Chimiques, ce montre bien que cet
accord n’est que « de la poudre aux yeux » visant
à plébisciter une politique d’austérité pour les uns
et des cadeaux pour les autres.
L’engagement de l’UIC dans ce Pacte de Responsabilité,
est de ne rien changer dans les entreprises. L’engagement
UIC est égal à 0 emploi pour 2015/2017.
Plus de 300 millions d’euros, chaque année, ce sera le seul
changement dans les caisses des entreprises, des économies
à payer par la collectivité et les salariés."

Dans un communiqué, la FNIC CGT réitère la revendication d’un "gel de toutes ces aides financières afin qu’elles servent
réellement l’emploi et non les profits.
Pour cela, il faut faire exactement l’inverse
de ce que fait le gouvernement, en renforçant
les droits démocratiques à l’entreprise."