La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mardi 12 février 2008

Une représentativité des organisations syndicales administrée



Constat
En France, les règles de la représentativité des syndicats sont figées dans un arrêté gouvernemental datant de 1966. Celui-ci reconnaît 5 confédérations comme représentatives des salariés au niveau national, à égalité. Ce système revient à considérer les syndicats comme des institutions immuables, séparées de l’expression des salariés qu’ils représentent. D’autre part il tend à considérer que chaque organisation dispose de la même voix, indépendamment de son audience.

Propositions
Les règles actuelles de représentativité sont à l’opposé de la conception que la CGT se fait du syndicalisme. La CGT revendique que la représentativité syndicale découle du vote des salariés dans les élections professionnelles. À tous les niveaux (entreprise, branche, bassin d’emploi, région, nation), chaque organisation doit compter dans les négociations, les instances consultatives et délibératives, les organismes paritaires en fonction de son audience électorale.