La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Clinique du Pont de Chaume (Tarn-et-Garonne)

Une infirmière agressée par un médecin

vendredi 11 août 2017

Une infirmière de la Clinique du Pont de Chaume s’est vu prescrire cinq jours d’arrêt de travail, après l’agression dont elle a fait l’objet de la part d’un médecin urgentiste de l’établissement dans la nuit du 3 août.
L’agression, verbale et physique, aurait eu pour point de départ un échange concernant l’état d’un patient qui venait d’être admis.

Un CHSCT extraordinaire a été organisé et une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour le personnel.

L’infirmière, qui souffre de contusions lombaires et d’une entorse cervicale, a porté plainte.

La Clinique du Pont de Chaumes, établissement privé du groupe Elsan, a déjà par le passé fait parler d’elle : une partie du personnel avait mené une grève de 50 jours en 2015 en raison de conditions de travail dégradées, et, plus récemment, en juillet dernier, la CGT y dénonçait les suppressions de poste qui mettaient en danger patients et personnels soignants.

Dans un communiqué, la Fédération CGT Santé et Action sociale « constate et dénonce le fait que la direction de la Clinique du Pont de Chaume refuse de prendre ses responsabilités, jouant sur l’enquête interne et la période estivale. »