La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Voyagiste TUI France

Un plan de départs volontaires qui manque de volontaires, s’écrie la CGT !

vendredi 24 mars 2017

La filiale française du plus gros tour opérateur mondial, le groupe TUI (groupe allemand déclarant pour 2016 plus d’un milliard de bénéfices nets), a été construite par l’absorption d’entreprises telles que Marmara, Nouvelles Frontières, Passion des Iles, et, pour la dernière en date, Transat France (dont la marque Look Voyages).

C’est à la faveur de ce dernier rachat que la direction a présenté un Plan de départs volontaires (PDV) avec 322 suppressions de postes, 66 modifications de conditions de travail et 25 modifications de contrat de travail (qui seraient principalement des changements d’affectation géographique) soit plus de 400 salarié(e)s sur un total de 1300.

Les délégués syndicaux de Tui France ont saisi la Direccte (Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) du Val de Marne, pour exprimer leurs doutes sur la validité du PDV, compte tenu de la position de leader que le groupe acquiert justement avec l’achat de Transat France et des bénéfices annoncés pour 2016.

Par-delà la procédure qui est lancée, les élus souhaitent souligner les dégâts humains induits par la gestion purement comptable mise en œuvre par le groupe TUI et restent mobilisés pour les négociations à venir.