La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Rames TER

Un coup de rabot peut en cacher un autre !

vendredi 23 mai 2014 , par Sabine Ferry

Les premiers tests des prototypes des nouvelles rames TER commandées par la SNCF font la Une des médias : des rames trop larges pour pouvoir entrer dans certaines gares ! Elles nécessitent un rabotage des quais concernés pour un coût variant de 50 millions à 300 millions d’euros, selon les premières estimations.

« Les dirigeants de la SNCF et des Réseaux ferrés de France se trouvent à l’origine d’une situation aussi grotesque qu’affligeante. Situation d’autant plus triste qu’elle met en cause sournoisement et injustement les compétences techniques des cheminots », a déclaré la fédération CGT des Cheminots dans un communiqué de presse diffusé le 23 mai.

« Ce coup de rabot est la conséquence directe des réductions aveugles d’emplois qualifiés et la désorganisation des services engagée par les directions des deux Epic », poursuit la CGT.

Cette invraisemblable histoire est d’autant plus choquante que les cheminots des établissements « infra-pôle », notamment l’encadrement spécialiste des gabarits, avaient alerté à moult reprises les dirigeants sur ce problème sans que cela n’ait été pris en compte.

La CGT Cheminots attend « que les dirigeants assument leurs responsabilités » et ne tolèrera pas « la recherche de boucs-émissaires ». Elle veillera à apporter aide et soutien à tout cheminot, quelle que soit sa position hiérarchique, en cas d’incrimination.