La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique
Publié le jeudi 15 mai 2014

Un choc social s’impose !



PDF - 119.5 ko

Le diagnostic est tombé : l’état de santé de l’économie française se détériore. Croissance « zéro » au 1er trimestre 2014 et surtout un recul de la consommation des ménages.

De mois en mois, le constat s’impose ; l’austérité budgétaire, couplée au chantage emploi-baisse du coût du travail, nous mène tout droit vers la récession avec toutes les conséquences humaines et sociales pour les salariés, les privés d’emploi et les retraités. Et ce n’est pas le « pacte de responsabilité » qui relancera l’activité et la croissance. Il pénaliserait le pouvoir d’achat alors que la croissance en France repose pour moitié sur la consommation. Moins de salaires, moins de cotisations, c’est moins de moyens pour les caisses de l’Etat et pour la Sécurité sociale. C’est la spirale infernale qui met en péril les politiques publiques en France et en Europe.

Un traitement de choc s’impose ! Un véritable virage social pour les salaires et l’emploi.

Donc, oui ! Il faut relancer la politique salariale dans le public et le privé, revaloriser le point d’indice dans la Fonction publique, revaloriser le SMIC et les pensions de retraite, ouvrir des négociations salariales partout.

La CGT se félicite du succès de la journée unitaire d’action dans l’ensemble de la Fonction publique et au-delà, elle appelle les salariés à s’engager encore plus nombreux dans l’action et dans le syndicalisme.

La CGT s’inscrit pleinement dans la réussite de la prochaine journée unitaire de mobilisation des retraités le 3 juin prochain pour améliorer la vie et le pouvoir d’achat.

Le Gouvernement et le Patronat doivent entendre et tenir compte de toutes ces exigences sociales à quelques semaines de la prochaine conférence sociale.

La CGT réunie cette semaine, appelle les salariés, les retraités et les privés d’emploi à hausser le ton, à intervenir dans les entreprises et lieux de travail, les journées d’action professionnelle et interprofessionnelle.

La CGT a décidé de tout mettre en œuvre pour réussir une nouvelle journée nationale d’action unitaire interprofessionnelle d’ici la fin juin 2014 pour obtenir un changement de cap dans la politique économique et sociale.

Montreuil, le 15 mai 2014

Voir le dossier

emailVersion imprimable de cet article Version imprimable