La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

Grande-Bretagne

Thierry Lepaon rencontre Frances O’Grady du TUC britannique

mardi 25 février 2014
PDF - 123.9 ko
Texte en pdf

Vendredi, 21 février, Thierry Lepaon était à Londres pour une rencontre avec son homologue britannique, Frances O’Grady, Secrétaire générale du TUC (Trade Union Congress). L’entretien a été l’occasion de mesurer la convergence de vues entre la CGT et le TUC sur les sujets d’actualité.

Les deux organisations partagent une analyse très critique par rapport aux négociations en cours entre l’Union Européenne et les États-Unis sur un accord de libre-échange (TAFTA) et l’agenda de libéralisation forcenée qu’il semble comporter jusqu’alors.

La CGT et le TUC sont d’accord que les projets de l’Union Européenne sur la taxation des transactions financières sont fort insuffisants, et demandent à leurs gouvernements respectifs d’insister pour un renforcement du contrôle des industries financières. Les projets de lois et directives en cours de discussion ne vont pas assez loin.

Par ailleurs, les échanges ont montré une convergence de vues sur l’augmentation inquiétante des inégalités en Europe, l’insuffisance d’une politique tournée vers uniquement un salaire minimum qui omet d’agir en faveur d’une meilleure redistribution des richesses créées par les travailleurs. T. Lepaon et F. O’Grady sont tous les deux engagés dans une bataille pour réduire toutes les formes de travail précaire, dont ils constatent, chacun dans son pays, la constante augmentation.

La centrale française et le TUC ont débattu de leur engagement dans les confédérations syndicales CES et CSI et ont constaté une analyse commune sur la situation de ces organisations, et l’importance d’un engagement résolu vers plus de coopération bilatérale, mais aussi multilatérale au sein des confédérations en faveur des travailleurs soumis à la pression d’une économie mondialisée.

Thierry Lepaon a saisi l’occasion d’une campagne menée par le TUC, ensemble avec la confédération Coréenne, KCTU, en défense des droits des travailleurs Sud-Coréens et leurs syndicats pour adresser, aux côtés de Frances O’Grady, un message de protestation à la Présidente de la République de Corée Park (photo)*.

La rencontre s’est conclue entre les deux secrétaires généraux sur un engagement d’une coopération renforcée entre les deux organisations. La CGT vérifie la possibilité d’une participation lors de la grande manifestation initiée par le TUC en octobre 2014 en Grande Bretagne pour la défense du service public, et des échanges plus concrets sur les droits de participation des travailleurs au sein des entreprises vont être organisés entre la CGT et le TUC.

Montreuil, 25 février 2014

*Cf. le site du TUC : http://www.tuc.org.uk/node/119696