La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >>  Europe/Inter  >> Paix et sécurité
Publié le lundi 2 août 2004

Tchétchénie : il est urgent pour le peuple de trouver une issue pacifique et démocratique



Le quotidien de la population de Tchétchénie est toujours fait de guerre, de peur et de conditions de vie extrêmement difficiles.
La violence reste omniprésente ; celle de l’armée russe et de l’administration tchétchène pro-russe qui agissent en toute impunité sous couvert de lutte anti-terroriste ; celle du combat indépendantiste qui s’est radicalisé devant l’absence de perspectives politiques. Alors que le conflit entre dans sa cinquième année, les conditions de vie restent totalement précaires en Tchétchénie comme pour les réfugiés. Ceux-ci dans leur grande majorité ne souhaitent pas rentrer chez eux, ce qui en dit long sur la « normalisation » de la Tchétchénie. Violence, peur et précarité empêchent toute expression critique, toute vision sereine de l’avenir – toute vision d’un avenir. .
La seule préoccupation du Président russe est de montrer une Tchétchénie rentrée dans le giron russe. La fin de toute perspective d’indépendance, l’image d’une région pacifiée et une apparence de règlement politique du conflit s’est vue dernièrement démentie par l’assassinat du Président Kadyrov, mis en place par le gouvernement russe. .
La forme prise par la gestion de la « question tchétchène » par le Président russe risque de renforcer dans la population russe l’idée qu’en terme de démocratie, l’apparence suffit. Quant aux droits humains, ils sont quotidiennement violés. .
Pour la CGT, une issue politique pacifique et authentiquement démocratique au conflit en Tchétchénie est essentielle pour la population tchétchène mais aussi pour la population russe afin de rendre toute sa force à l’état de droit en Russie comme en Tchétchénie. .