La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Europe

Services publics allemands : la lutte pour 6% d’augmentation de salaire

mercredi 18 avril 2018

La semaine dernière, en Allemagne 150.000 agents du service publics, 70.000 la semaine d’avant étaient en grève. Toutes les régions en Allemagne sont concernées. La Fédération CGT des Services publics adresse soutient l’action menée par le syndicat allemand Ver.Di afin d’obtenir 6% d’augmentation de salaire dans les 12 prochains mois pour l’ensemble des agents des services publics allemands.

La lutte concerne 2,3 millions de personnes, employées par les communes allemandes et l’Etat fédéral. Presque tous les secteurs sont touchés, notamment le transport public, le traitement des ordures, les crèches, les hôpitaux, les sapeurs-pompiers, les administrations locales, des nombreux établissements de l’administration fédérale ainsi que la manutention au sol dans plusieurs aéroports.

Les négociations sont entrées dans leur 3ème phase et les revendications principales de Ver.Di (Vereinte Dienstleistungs-gewerkschaft) sont les suivantes :
- Augmentation des salaires à 6%, en moins de 200 Euros par mois, dans la période des prochains 12 mois
- Augmentation des salaires pour les apprentis et stagiaires au moins de 100 Euros dans la période des prochains 12 mois
- Embauche des tous les apprentis qui ont fini leur apprentissage avec succès avec des contrats de CDI
- La régulation des tous les contrats du travail dans le service public pour les apprentis et stagiaires (surtout dans le secteur de la santé)
- Augmentation de la majoration pour le travail de nuit dans les hôpitaux à 20%.

Les agents des Services publics en France subissent également de plein fouet des restrictions budgétaires et revendiquent pour obtenir des moyens pour un service public de qualité pour tous, des augmentations de salaires, le respect de leurs statuts et la fin de la précarité. Pour la CGT, seule la démonstration du rapport de force permettra de faire plier le gouvernement français. Les agents seront à nouveau dans les rues jeudi 19 avril mais aussi le 1er mai, journée internationale de luttes, puis le 22 mai lors d’une journée d’action intersyndicale de la Fonction publique.