La cgt

NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 17 février 2014

Se syndiquer pour se défendre collectivement



Etre syndiqué à la CGT ce n’est pas une question d’argent.
C’est une volonté de défendre collectivement et individuellement nos intérêts de travailleuses, de travailleurs.
Être syndiqué à la CGT, c’est être libre de pouvoir dire ce que l’on pense.
Être syndiqué à la CGT, c’est un acte volontaire.

Lorsque nous sommes syndiqués(e) s, nous acquittons une cotisation mensuelle égale à 1 % de notre salaire. Question de solidarité. Les paiements collectés déterminent le nombre des membres du syndicat.

Les fonds ainsi collectés garantissent notre indépendance, ils permettent de financer l’activité de notre organisation syndicale.

Ces fonds sont utilisés pour donner de l’information, organiser des formations, payer les déplacements, payer du personnel permanent et technique, financer la solidarité. Faire face aux nombreuses activités, représentations et négociations. Cette cotisation nous permet aussi d’être contributif de la Confédération Européenne des Syndicats et de la Confédération Syndicale Internationale (CES et CSI).

Le saviez vous ?

66 % de la cotisation syndicale sont déductibles des impôts sur le revenu ou, si vous n’êtes pas imposable, ouvrent droit à un crédit d’impôt. (Exemple pour une cotisation annuelle de 135 €, vous aurez une réduction ou un crédit d’impôt d’un montant de 89,1 €). Sachez que les employeurs sont pour un grand nombre syndiqués et ce sont les entreprises, donc notre travail qui paye, leurs cotisations syndicales.