La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Transport

SNCF : c’est l’histoire de l’arbre qui cache la forêt (du manque d’investissement)

lundi 8 janvier 2018

La direction de la SNCF a été convoquée ce 8 janvier par le Ministère des transport pour s’expliquer sur les dysfonctionnements intervenus dans les dernière semaines sur le réseau ferroviaire.

« Vaudeville » qui « pourrait être risible s’il n’était si grave » affirme la Fédération CGT des cheminots, dans un communiqué paru ce jour.

Car l’actuelle ministre des transports, Elisabeth Borne, ne saurait ignorer la situation dans laquelle se trouve la SNCF, elle qui en a été directrice de la stratégie et membre du comité exécutif, et donc actrice des choix opérés depuis des années qui aboutissent... à ces dysfonctionnements !

Car la réforme ferroviaire de 2014, qui a éclaté la SNCF en trois Établissements public à caractère industriel et commercial (EPIC), a largement contribué à la complexification des relations entre services et aggravé les difficultés. De même que les investissements - et la dette qui l’accompagne - des dernières décennies vers les lignes à grande vitesse l’ont été au détriment du réseau classique, entrainant fermetures de lignes et de gares et suppressions d’emplois.

Toutes les décisions prises convergent vers une privatisation d’un service public pourtant indispensable, et la Fédération CGT des cheminots ne peut que dénoncer la stigmatisation mise en œuvre contre ses agents transformés en boucs émissaires d’une situation dont ils sont les otages.

Autrement dit « Qui veut tuer son chien, l’accuse de la rage. »