La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mercredi 31 janvier 2018
En direct de la CGT en territoires

Rencontre du 12 décembre à Montreuil sur la métropolisation



Le 12 décembre a eu lieu à Montreuil une rencontres des unions départementales sièges d’une métropole et des comités régionaux avec quelques fédérations.

Après la présentation de l’Ires (Institut de recherches économiques et sociales), des études de recherche décidées par la confédération chaque année et des modalités de celles-ci, Bruno Bouvier, du pôle territoire confédéral, a fait un point du travail engagé par la CGT sur l’enjeu « métropolisation » depuis dix-huit mois environ avec une équipe universitaire composée de 10 personnes.

Se dégagent 5 points structurants au sein des structures CGT engagées dans ce travail :
• l’appropriation par les militantes et militants des profondes modifications en cours au sein des territoires métropolitains ;
• l’opacité des lieux de décisions stratégiques ainsi que l’absence des organisations syndicales de salariés. En revanche, le patronat, sous des formes diversifiées, influencent ces décisions ;
• notre structuration syndicale en territoire est interrogée ;
• les enjeux emplois et les enjeux de représentativité de la CGT sur le territoire métropolitain ;
• la capacité CGT à construire des alternatives.

Guillaume Gourgues, maître de conférence à l’université de Besançon et coordinateur de l’équipe universitaire travaillant sur le projet « métropolisation », présente un diaporama et insiste notamment sur le processus économique et social de métropolisation, le processus politique, les conditions et évolutions de l’emploi et donc les enjeux syndicaux, la présence de plus en plus fuyante des grandes entreprises, les formes de mobilisation sociale dans l’espace urbain. La métropolisation est-elle la seule perspective possible ? Beaucoup d’acteurs soutiennent cette logique, d’autres s’y opposent mais avec peu de perspectives alternatives.

La quasi-totalité des interventions ont salué et se sont félicitées de la qualité, de la clarté et du contenu de la présentation. Elle est de nature à susciter et à nourrir la réflexion nécessaire dans toute la CGT.

Le débat dense et riche s’est poursuivi autour de la prise en compte par les structures CGT des enjeux de la métropolisation et sur l’intervention syndicale.

Guillaume Gourgues insiste sur l’enjeu de la syndicalisation et du rapport de force, la construction d’ambitions revendicatives urbaines, les capacités de construire celles-ci avec d’autres acteurs (syndicaux, associatifs ...), la reconnaissance à gagner de l’expertise syndicale, l’enjeu d’imposer les questions sociales particulièrement malmenées par les décideurs métropolitains, le besoin que les syndicats soient plus agressifs sur les questions qui dérangent.

3 témoignages de camarades d’UD — Isère, Var, Loire Atlantique — et d’un camarade engagé au sein d’un conseil de développement — Seine-Saint-Denis — ainsi que le débat permettent de dégager quelques expériences et objectifs.

Pour en savoir plus, recevoir le compte-rendu et le diaporama… contactez le pôle territoires confédéral.