La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Campagne TPE

Quand la CGT part à la rencontre des salariés des TPE

jeudi 5 janvier 2017

De passage à République et dans le troisième arrondissement, rue du Temple et rue de Bretagne, ce 5 janvier, la caravane de la CGT sur les élections TPE a permis de sensibiliser les employés de petites entreprises du centre de Paris aux élections actuellement en cours. Menée de concert par l’Union départementale Paris, l’Union locale du 3e arrondissement et l’Urif, cette rencontre avec les travailleurs parisiens a été l’occasion d’un échange nourri avec les syndicalistes. « Nous avons pu discuter avec des employés dans la bijouterie, la restauration, la librairie, la pharmacie, des salariés dans des bureaux d’études ou d’architectes… L’état d’esprit est bon, et peu de commerces nous ont fermé leurs portes, résume Benoit Martin, secrétaire général de l’UD de Paris. Des vendeurs asiatiques nous ont demandé s’ils avaient le droit de vote. Bien sûr, le vote est ouvert quelle que soit la nationalité ! » Si des questions sont posées, elles concernent avant tout les droits des salariés : salaires, jours fériés… Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, s’est prêté à l’exercice du porte-à-porte. « Sa présence a été très appréciée », commente Benoit Martin. « Ces élections sont aussi l’occasion, pour nous, de relancer le syndicalisme de proximité, explique Olivier Sagette, secrétaire général de l’Union locale du 3e arrondissement. Nous étions le premier syndicat en 2008 aux prud’hommes, mais la CFDT nous talonne : 30% pour nous, contre 29% pour la CFDT. Ces élections représentent un véritable enjeu dans le 3e arrondissement. » Un coin de Paris qui ne concentre que 5% de logements sociaux, « mais qui reste tout empreint de son passé ouvrier, informe Olivier Sagette. Nous recevons 5 à 6 personnes à notre jour de permanence. La CGT doit rester un syndicat connu, visible et interprofessionnel ! »