La cgt

NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 27 avril 2015

Publication d’un livre contre l’extrême droite



Engagées dans une campagne de longue haleine contre l’extrême droite et ses idées, la CGT, la FSU, Solidaires, la FIDL, le MRAP, la JOC, l’UNEF, l’UNL tenaient une conférence de presse ce lundi 14 avril pour présenter le livre En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite, de Pierre-Yves Bulteau.
Ce petit ouvrage coédité par les éditions de l’Atelier et la Vie Ouvrière est vendu 5 euros pour en assurer une diffusion massive et militante répond à 73 idées reçues diffusées par l’extrême droite. Il se veut un antidote indispensable à ses discours. Il invite à refuser la tentation autoritaire, le « chacun chez soi », pour construire une société d’égalité, de liberté et de fraternité pour tous.

Lien vers la boutique de la NVO pour accéder au bon de commande couplée avec le numéro Hors série de na NVO

Lien vers la page Facebook du livre

En ce mois de novembre, la CGT est engagée dans de nombreuses actions syndicales contre les idées d’extrême droite. Elle organise ou participe à diverses initiatives, et appelle ainsi à assister, les 21 et 22 novembre, à la soirée de débat et à la journée de réflexion « Pour un avenir solidaire, occupons le terrain ». Elle est aussi partie prenante de la campagne unitaire « Unis contre l’extrême droite, pour le progrès social et l’égalité des droits », qui vient de lancer un nouvel appel, et a organisé, jeudi 13 novembre, un colloque sur le thème « Bien connaître l’ennemi pour mieux combattre le FN ».

Voir la dépêche d’actualité sur les actions de la CGT contre les idées d’extrême droite.

Voir l’article de la Nouvelle vie ouvrière « Faire face à l’extrême droite », avec des vidéos des intervenants de la soirée organisée avec Mediapart le 21 novembre 2014 :
- Pascal Debay, CGT, collectif « Uni-e-s contre l’extrême droite »
- Rokhaya Diallo, association « Les Indivisibles »
- Henri Leclerc, président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH)
- Edwy Plenel, président de Médiapart
- Agnès Tricoire, déléguée de l’Observatoire de la liberté de création