La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • Energie
    Pour un service public de l’énergie ! ›››

    Mercredi 18 avril avait lieu la conférence de presse organisée par la fédération des mines et énergies (FNME), où son secrétaire général, Sébastien Menesplier, a présenté le projet de la CGT pour « un nouveau service public de l’électricité et du gaz attaché au statut de l’énergéticien ». En l’espèce, dans le cadre du débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, la FNME-CGT milite pour un bilan de la déréglementation du secteur de l’énergie et (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Solidarité - Luttes 2018
    Soutenez les grévistes ! ›››

    Nombreux sont celles et ceux qui expriment leurs soutiens et leurs encouragements aux salariés en luttes et qui souhaitent participer, avec leurs moyens, à la solidarité financière mise en place par la CGT. Pour soutenir les grévistes, vous pouvez remplir ce formulaire :
    Voir tout le texte ›››
  • Europe
    Services publics allemands : la lutte pour 6% d’augmentation de salaire ›››

    La semaine dernière, en Allemagne 150.000 agents du service publics, 70.000 la semaine d’avant étaient en grève. Toutes les régions en Allemagne sont concernées. La Fédération CGT des Services publics adresse soutient l’action menée par le syndicat allemand Ver.Di afin d’obtenir 6% d’augmentation de salaire dans les 12 prochains mois pour l’ensemble des agents des services publics allemands. La lutte concerne 2,3 millions de personnes, employées par (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Inter-professionnel
    Où se mobiliser le 19 avril ? ›››

    !function(e,t,n,s)var i="InfogramEmbeds",o=e.getElementsByTagName(t)[0],d=/^http:/.test(e.location) ?"http:" :"https:" ;if(/^\/2/.test(s)&&(s=d+s),window[i]&&window[i].initialized)window[i].process&&window[i].process() ;else if(!e.getElementById(n))var a=e.createElement(t) ;a.async=1,a.id=n,a.src=s,o.parentNode.insertBefore(a,o)(document,"script","infogram-async","https://e.infogram.com/js/dist/embed-loader-min.js") (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Histoires de luttes
    220 000 euros redistribués aux salariés de l’aéroport de Clermont-Ferrand ›››

    Il s’agit d’une lutte qui s’est déroulée à l’aéroport de Clermont-Ferrand. Face à des comptes d’entreprise obscurs, la CGT a saisi des cabinets d’expertise comptable. Au final, une enveloppe de 220 000 euros qui avait été dissimulée par Vinci Aéroports a été redistribuée et partagée entre les 100 salariés de l’aéroport en décembre 2017.
    Voir tout le texte ›››
  • SNCF
    AG des cheminots à Austerlitz : le mouvement bien ancré ›››

    Vendredi 13 avril, au moment de la deuxième séquence de journées de grève, les cheminots en grève à Austerlitz tenaient leur assemblée générale. Des étudiants de l’université de Paris I les avaient rejoints pour l’occasion, et l’après-midi, une manifestation des cheminots allait se dérouler de l’université Paris I à la gare d’Austerlitz. Ce 16 avril 2018, par voie de presse, le gouvernement et la direction SNCF ont annoncé la filialisation du Fret SNCF sous (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Les salariés de l’hôpital privé des peupliers à Paris veulent être entendus ! ›››

    Depuis l’ouverture des négociations annuelles obligatoires (NAO), fin mars 2018, les salariés de l’hôpital des peupliers à Paris XIII° réclament des conditions de travail et des salaires décents. L’hôpital des peupliers est un établissement privé appartenant au groupe Ramsay-Générale de Santé (RGDS). Les grévistes et leurs représentants syndicaux pointent le manque de considération, les absences non remplacées qui épuisent les personnels, et demandent (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Documentaire
    Vérités et mensonges sur la SNCF ›››

    Fin 2015, un documentaire de Gilles Balbastre, co-produit par le Comité d’établissement régional SNCF Nord Pas-de-Calais et Emergences-CHSCT, démêlait le vrai du faux sur la SNCF. Témoignages de cheminots inquiets pour la sécurité des voyageurs, déclarations de Guillaume Pepy, Pdg de la SNCF contredites par la réalité du terrain, ce documentaire trouve toute sa place dans la lutte actuelle des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Législatif
    Macron interpellé pour restreindre l’application de la loi "secret des affaires" ›››

    La proposition de loi sur le secret des affaires (voir notre article) sera débattue en séance publique au Sénat mercredi 18 avril. A l’occasion du rassemblement Place de la République à Paris et de la conférence de presse tenue ce lundi 16 avril, plus de 50 associations, syndicats et personnalités ont rendue publique une lettre ouverte au Président de la République pour l’interpeller sur cette proposition de loi contraire aux libertés fondamentales. (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Médias
    AFP : Fabrice Fries élu nouveau PDG, un démantèlement annoncé ! ›››

    Après l’élection de Fabrice Fries à la tête de l’Agence France Presse (AFP), la CGT réaffirme sa détermination à lutter pour l’indépendance politique et économique de l’agence. En l’espèce, outre la réduction globale des effectifs prévue dans son projet, Fabrice Fries promet également d’« ouvrir le dossier de capitalisation de l’agence », sonnant la fin de l’indépendance rédactionnelle et économique de l’AFP. Au terme de trois tours de scrutin, malgré (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Documentaire
    Ferroviaire Business ›››

    La SNCF possède plus de 1250 filiales dans le monde. Elle emploie 150 000 cheminots au statut mais aussi 110 000 salariés de droits privé. Un vrai "Ferroviaire Business" ! Voici le documentaire de la Fédération CGT des Cheminots. Cliquez ici http://mm1.cgt.fr/cgt/FERROVIAIRE_BUSINESS.mov
    Voir tout le texte ›››
  • Services publics
    16 avril : grève reconductible des ATSEM sur toute la France ›››

    Pour permettre aux agents de porter leurs revendications, l’intersyndicale CGT, FA-FPT, FO, FSU, Sud Solidaires dépose un préavis de grève reconductible pour les Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles, titulaires, non-titulaires et faisant fonction à partir du lundi 16 avril 2018. [(Dans le cadre de la mobilisation prévue le 16 avril, des agents décideront de cesser le travail et se mobiliseront pour : • La revalorisation des grilles (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Le groupe Vauban va rembourser un million d’euros à ses salarié.e.s !! ›››

    Le groupe Vauban, propriétaire de la clinique Livry-Gargan, devra rembourser 1 million d’euros aux salarié-e-s ! Les salarié-e-s de la Clinique de Livry-Gargan, bénéficiaient jusqu’à la reprise par le groupe Vauban Santé en 2013, d’une prime de fin d’année égale à un mois de salaire annuel brut moyen. Le groupe Vauban cherche alors à transformer cette prime — obtenue par des accords collectifs de juin 2015 et avril 2011 — en prime liée à des critères (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Éducation nationale
    Étudiants, cheminots : convergence des luttes à Tolbiac ›››

    En lutte contre le projet ORE, des étudiants occupent la faculté de Tolbiac à Paris. Ce 11 avril, une délégation de la FERC-CGT et des cheminots de la gare d’Austerlitz sont venus leur prêter main forte, face à des menaces d’évacuation manu militari, qui finalement n’ont pas eu lieu. Reportage.
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce et services
    Victoire éclair des salariés de STN GROUPE ›››

    En grève mardi 10 avril dès 7 heures, les salariés de la Société sous-traitante STN GROUPE qui interviennent au PARK HYATT VENDOME ont obtenu satisfaction de leurs revendications via un accord signé avec la direction dès 10h30. Mardi 10 avril 2018 dès 7 heures, les salariés de la société sous-traitante STN GROUPE qui interviennent au PARK HYATT VENDOME ont arrêté massivement le travail afin d’obtenir la satisfaction des revendications suivantes : (...)
    Voir tout le texte ›››
  • SNCF
    Les cheminots adressent une mise en demeure à leur direction ›››

    Le 10 avril, les organisations syndicales CGT, Unsa-ferroviaire, CFDT-cheminots ont adressé un courrier de mise en demeure à la direction de la SNCF. La direction est sommée, sous 48 heures, de : ne rien faire qui puisse être constitutif d’une entrave à l’exercice du droit syndical et à l’exercice du droit de grève ; de faire cesser les manœuvres en cours et de retirer, sous le même délai les fausses informations et de procéder aux (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Culture
    La CGT-Spectacle soutient le projet de reprise du cinéma La Clef ›››

    Le Comité d’entreprise de la Caisse d’Epargne d’Île-de-France, propriétaire du cinéma et centre culturel La Clef (Paris V) souhaite le vendre, sous condition expresse que le lieu demeure ce qu’il est pendant une durée de 18 ans. Le directeur actuel de La Clef faisait partie des acheteurs potentiels, mais refusait la clause de maintien de l’activité sur 18 ans. Devant le refus qui lui a été opposé, il a donc pris la décision de cesser l’activité (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Grève au CHU d’Angers contre le plan d’économie ›››

    En déficit de 11 millions d’euros en 2017, le CHU d’Angers va voir son financement à la baisse pour 2018, en application des choix budgétaires du ministère de la Santé, qui prévoit 1,6 milliard d’euros d’économie sur son financement aux hôpitaux publics. La direction du CHU a donc prévu, entre autres, à titre d’économie, de couper dans les effectifs, à activité égale ! Le syndicat CGT du CHU d’Angers estime cette diminution à environ 150 personnes, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Liberté de la presse
    Journalistes interdits à Notre-Dame-Des-Landes, danger pour la démocratie ›››

    Alors que depuis lundi matin, 2 500 gendarmes sont mobilisés pour évacuer la ZAD (zone d’aménagement différé) de Notre-Dame-des-Landes, les médias sont clairement interdits de filmer les affrontements et doivent se contenter des images officielles fournies par les forces de l’ordre. Le SNJ-CGT proteste vigoureusement contre cette mise au pas et ce contrôle de l’information visant à éviter la diffusion d’une information indépendante des pouvoirs en place (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Services publics

    Privatisation et mensonge d’État ! ›››

    La poste, EDF-GDF, la SNCF, des années de mensonges... pour finalement privatiser des services publics !
    Voir tout le texte ›››

Conférence interrégionale – Angers

« Prenons l’habitude de croiser nos succès »

mardi 20 janvier 2015 , par Sabine Ferry

C’est dans un bassin minier que s’est tenue la première des cinq conférences interrégionales de la CGT, vendredi 16 janvier dernier. A Trélazé, près d’Angers en Maine-et-Loire, où, il y a à peu près un an fermait la dernière mine en France après une longue bataille pour préserver le site d’extraction de l’ardoise. Plus d’une centaine de militants de Bretagne, du Centre et des Pays-de-la-Loire, autour de Sophie Binet, de Fabienne Cru-Montblanc et de Pascal Bouvier, dirigeants de la CGT, ont eu l’occasion de se rencontrer, d’échanger, de comprendre comment ici un succès a été emporté ou un boom dans la syndicalisation s’est produit, comment là il a fallu franchir des obstacles et que conviendrait-il de développer pour faire progresser la CGT.


La quasi-totalité des militants présents sont intervenus, et si le constat a été fait qu’il n’y a pas de recettes miracles applicables partout, une évidence s’est imposée : le travail de terrain, la proximité, la capacité à créer des liens interprofessionnels et à agir ensemble sont la clé de la progression de l’organisation syndicale.

L’utilité de l’action collective
« Si aujourd’hui il existe encore un régime minier en France et la prise en charge à 100% des remboursements, aucun dépassement d’honoraire… pour les mineurs et leurs ayant droits, c’est grâce à l’action de la CGT au niveau national et régional. Sans l’implication de l’ensemble des mineurs, ce régime aurait été dissout dans le régime général. Mineurs retraités, veuves et affiliés continuent, grâce à leur combativité, de bénéficier du statut du mineur  », rappelle Hervé, délégué syndical des ardoisiers.

Le travail de terrain, l’accueil, la formation…
Jérôme, personnel territorial, raconte comment la CGT a remporté à 77% les dernières élections professionnelles dans son secteur. Toute la place au bureau de son syndicat a été faite aux jeunes et la priorité a été donnée au travail de proximité.

Malgré une discrimination syndicale forte et la présence d’un « syndicat maison » de mèche avec le patron, il y a eu ces dernières années une forte hausse de la syndicalisation au syndicat Airbus de Nantes, témoigne Pascal. Progression liée au travail de proximité : « Tous les ans, une trentaine de nouveaux syndiqués nous rejoignent, on privilégie le travail de terrain pour en arriver-là. Et c’est pas tous les jours simple, poursuit-il, notamment dans une entreprise qui fonctionne en 3x8, ça prend du temps mais ça paye. » Progression liée également à la tenue de consultation des salariés et à l’accueil réservée aux nouveaux adhérents : « Le stage d’accueil transforme les idées reçues des salariés vis-à-vis de la CGT ». Enfin, le syndicat CGT Airbus a réalisé un travail spécifique en direction des intérimaires nouvellement embauchés et beaucoup, au bout d’un an dans l’entreprise, se syndiquent. « Le patron et le syndicat maison tentent de les bluffer quand ils arrivent à Airbus, notamment en leur offrant un baptême de l’air, mais très vite, les salariés se rendent compte qu’il n’y a rien derrière. »

A Blois, au centre hospitalier, c’est en utilisant les outils de mesure de la direction (les grilles Agir et Pathos, grilles d’évaluation des soins) que les syndiqués ont pu démontrer qu’il y avait un manque de personnel. Après de multiples actions, toujours en lien avec les unions locales et départementale mais aussi en y invitant la presse, « la mayonnaise a monté et on a obtenu des postes d’aide-soignantes », se souvient une militante. En trois ans, le syndicat a doublé ses effectifs...

L’engagement interprofessionnel
« Il est clair que s’il n’y avait pas de liens entre les différentes structures de la CGT, il serait difficile de gagner des victoires  », estime Sophie Binet qui situe l’enjeu et les bénéfices du travail interprofessionnel dans le morcellement du salariat et de l’entreprise. « Un travail en commun qui ne doit pas qu’être un slogan », ajoute-t-elle. Et ce n’est pas qu’un slogan pour les nombreux militantes et militants d’Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) présents à la conférence et qui ont évoqué la souffrance au travail, les mauvaises conditions de travail, le droit du travail bafoué, le non-respect des statuts dans ce type d’établissements. Dans la Mayenne par exemple, un syndicat s’est rapproché des organisations CGT territoriales et a pu agir en intersyndicale. Sans ces liens, peu d’actions auraient pu déboucher positivement. «  Les petits établissements représentent un champ de construction pour la CGT, car le personnel y est souvent en grande souffrance et en manque de moyens », témoigne une militante qui insiste sur le caractère crucial de l’engagement interprofessionnel.

« Derrière le rêve américain, on bosse comme des chinois »
Le témoignage de Khaled n’est pas passé inaperçu. Jeune salarié chez Amazon.fr, il est syndiqué depuis 2012 au sein de ce géant de la vente en ligne. Il a intégré la société en tant qu’intérimaire et était dans l’équipe du délégué syndical. « Une « chance, estime-t-il, car on est conditionné dès l’embauche, chez Amazon ». Une entreprise où le tutoiement est de rigueur, où tout est « happy » : « c’est le monde Walt Disney »… L’envers du décors : des conditions de travail très dures, tout est « fliqué », il y a un non-respect du code du travail et des conventions collectives et, cerise sur le gâteau, « Le vendredi il faut venir déguisé pour avoir des chèques cadeaux… Derrière le rêve américain , confie Khaled, on bosse comme des chinois  ».
L’aide de l’union locale a été essentielle pour les salariés de son entreprise. Et les contacts et actions communes entre salariés français et leurs collègues allemands aussi. De deux syndiqués en 2010, ils sont 65 aujourd’hui dans son entreprise.

« Une journée qui fait du bien  », confie Eric, instituteur d’Ille-et-Vilaine : « on a bien fait de tenir ces rencontres, car il faut qu’on se dise les choses dans cette période. Je suis fier de cette CGT-là. »
Une journée très utile, ajoute Sophie Binet, car « bien souvent, on est trop modestes, on passe beaucoup de temps à se dire ce qui ne va pas. Prenons aussi l’habitude de croiser nos succès ».


- Voir l’article présentant les rencontres interrégionales CGT « Partageons nos succès ».