La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Tour de France social 2014

Premières escales : Argelès-sur-Mer, Carcassonne, Lille

jeudi 10 juillet 2014 , par Sabine Ferry , Philippe Gelinaud

La caravane CGT des saisonniers qui sillonnera les régions touristiques tout le mois de juillet a fait ses premières escales à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales le 8 juillet, et à Carcassonne dans l’Aude le lendemain. Dans le même temps, les militants CGT du Nord sont allés à la rencontre du public à l’occasion de l’arrivée d’une étape du Tour de France à Lille.

Pyrénées-Orientales : les dégâts du « tout tourisme »


Ces départements sont particulièrement touchés par la précarité. Plusieurs décennies de choix d’un développement entièrement axé sur le tout tourisme ont causé des dégâts. Les chiffres du chômage en sont la preuve : dans les Pyrénées-Orientales, 32700 demandeurs d’emploi catégorie A pour 100 000 salariés du secteur privé, 44 800 en catégorie A, B, C en incluant les salariés en activité réduite qui continuent de chercher un emploi.


Comme chaque année depuis 20 ans, des militants de la CGT de l’union locale de Carcassonne et de l’union départementale de l’Aude ont pris d’assaut la cité médiévale, où 80 % des 2 000 salariés sont saisonniers.

Les militants ont distribué des livrets d’information sur les droits des saisonniers, à l’entrée de la cité et dans chaque commerce. Ils se sont aussi adressés aux touristes.

Les conseils délivrés par les militants CGT sont souvent très appréciés des saisonniers, témoigne Freddy Forato, secrétaire de l’union locale de Carcassonne. Il a notamment rencontré un retraité contraint de travailler sur les marchés car sa pension est trop faible.

Tour de France à Lille : « Toujours dans la course avec la CGT »

Lundi 8 juillet, lors de la première étape du Tour de France cycliste en France et malgré la pluie, l’union locale CGT de Lille (Nord) est allée à la rencontre du public de la Grande boucle. Les militants ont diffusé un tract de 4 pages valorisant les propositions de la CGT pour lutter contre la crise, afin d’inviter les travailleurs et les privés d’emploi du Nord à prendre leurs affaires en main.

Cette étape fut aussi l’occasion de leur faire signer la pétition nationale de la CGT refusant la suppression des élections prud’homales. Nombreux furent celles et ceux qui sont venus échanger sur le stand de la CGT, installé pour la journée Place de la République, à Lille.

Pour terminer la journée, une vingtaine de cyclistes CGT a eu l’occasion de passer la ligne d’arrivée, avant les coureurs, au grand stade Pierre Mauroy, sous les encouragements et les applaudissements du public. Avec pour mot d’ordre « Toujours dans la course avec la CGT », qu’ils reprendront lors de leur participation au Marathon de Lille le 6 septembre prochain, ils ont invité le public à rejoindre le bon peloton.

Le lendemain, mercredi 9 juillet, c’est à Roubaix que les militants de l’union locale CGT ont rencontré les spectateurs du Tour de France cycliste pour leur distribuer les propositions CGT pour sortir de la crise.

Ce fut une nouvelle occasion de faire signer la pétition nationale de la CGT pour le maintien des élections prud’homales et d’informer le public sur les luttes menées dans cette région, notamment avec les salariés du commerce, contre l’ouverture des grands magasins le dimanche.

C’est enfin sous une pluie battante et sur la chanson de HK et les Déserteurs « On lâche rien » qu’ils ont pris rendez-vous avec les salariés pour la suite de ce dossier et pour préparer une rentrée offensive et revendicative.


- Voir notre dossier « Saisonniers » et la carte de France des étapes de la caravane

- Voir article de La Dépêche

- Voir le 4 pages « Avec la CGT, prenez vos affaires en main »