La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

La Réunion

Première ratification d’une nouvelle convention de coopération entre la CGT de France métropolitaine et une CGT des départements d’outre-mer (DOM)

lundi 8 décembre 2014 , par Philippe Gelinaud

Le 12e congrès de la Confédération générale du travail de la Réunion (CGTR), qui se tenait les 27 et 28 novembre à la ville du Port, a ratifié à l’unanimité l’inscription dans ses statuts de son affiliation à la CGT.

La CGTR est ainsi la première centrale des DOM à ratifier et à mettre en œuvre la nouvelle convention de coopération établie entre les confédérations CGT des départements d’outre-mer (DOM) et la CGT de France métropolitaine, représentée par Philippe Lattaud, secrétaire confédéral.

La mise en œuvre par le gouvernement des lois de 2008 et de 2010 en matière de représentativité a conduit les CGT de France métropolitaine et des DOM à élaborer ensemble une nouvelle convention. Celle-ci permet d’assurer aux confédérations des DOM leur représentativité et la prise en compte de leur voix sur le plan national.

Cette affiliation, à caractère bien spécifique, reconnait leur entière souveraineté dans tous les domaines, conformément aux rapports historiques entre les confédérations des DOM et de France métropolitaine. Ces rapports se sont construits sur la base des luttes anticoloniales et des revendications à l’autodétermination et à l’indépendance portées par les syndicats CGT des DOM et soutenus par la CGT de France.

C’est dans cet esprit qu’est exclue la possibilité d’affiliation directe à la CGT d’organisations ou de structures syndicales basées dans un territoire d’outre-mer autre que les confédérations signataires de la convention.

PDF - 319.1 ko
Voir le texte de la convention de coopération entre la CGT de France et les confédérations des pays d’outre mers.

Le congrès de la CGTR a également débattu de la situation économique et sociale, notamment en matière d’emploi, dans ce département particulièrement confronté à un chômage de masse. Face à cette situation, les syndicats de la Réunion ont décidé de déployer leurs efforts pour développer un syndicalisme revendicatif, de proximité et de masse, y compris là où les salariés sont précaires. En matière de vie syndicale, l’accent a été mis sur la nécessité de développer la formation syndicale avec l’aide de la CGT de France pour la formation des formateurs.

Enfin, les syndicats ont reconduit à l’unanimité leur camarade Ivan Hoarau au poste de secrétaire général de la CGTR.