La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Travail  >> Syndicalisme  >> Démocratie sociale
Publié le jeudi 13 novembre 2014

Pour valoriser et reconnaître les parcours militants et électifs



Pour tous les salariés, la CGT propose :

  • de rendre effective la reconnaissance et la valorisation des acquis de l’expérience des élus mandatés ou militants, dans le cadre du respect du droit syndical ;
  • d’instaurer des clauses particulières, dans les accords d’entreprises et de branches, sur le droit syndical, la formation professionnelle et la GPEC des élus et mandatés, dans l’entreprise et hors de l’entreprise ;
  • d’instaurer un droit individuel à la reconnaissance, dès le premier mandat, à l’appui d’un dispositif organisant la traçabilité du parcours militant et électif en :
  • affirmant le principe de reconnaissance des compétences des élus et mandatés ;
  • reconnaissant les compétences lors des entretiens réguliers avec les hiérarchies ;
  • prenant en compte les nouvelles qualifications et compétences acquises dans l’évolution professionnelle, tout au long de l’exercice comme au moment de la sortie des mandats ;
  • d’asseoir le processus de valorisation des acquis de l’expérience militante sur un dispositif de financement mutualisé impliquant une contribution de toutes les entreprises ;
  • de généraliser les instituts des sciences du travail à tout le territoire national, étendre leur mission à la validation des acquis de l’expérience (VAE) militante, et garantir leurs financements.