La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • McDonald’s Villefranche-de-Rouergue
    En grève depuis le 23 août ! ›››

    Plus de cinq mois que les cinq salariés du McDonald’s de Villefranche-de-Rouergue sont en grève pour défendre leurs droits et améliorer leurs conditions de vie et de travail. À l’heure ou le président de la République invite les grands patrons à Versailles, eux réclament 13 euros brut de l’heure en compensation du temps partiel imposé, un 13e mois, des chèques vacances, des tickets restaurant et le respect d’un dialogue social qui fait cruellement (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Amazon
    Amazon « viole » sciemment les conventions collectives ›››

    Ce jeudi 2 février 2018 les délégués CGT d’Amazon et leur avocat ont annoncé avoir déposé 25 dossiers auprès de la justice pour violation des conventions collectives. Pas de « have fun » chez les salariés d’Amazon. Dans son avis, la Commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation, qui gère la négociation de branche, a conclu à l’illégalité du système de classification et a mis Amazon en demeure de se mettre en conformité avec la (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Saint-Ouen
    Manifestation à la Bourse du travail ›››

    La CGT appelle à venir manifester ce jeudi 1er février à 11h30 à la Bourse du travail de Saint-Ouen pour protester contre la fermeture de la salle Ambroise Croizat. Cette dernière, unique grande salle de la bourse du travail, va être murée et les organisations syndicales n’y auront plus accès. C’est un coup grave porté contre les syndicats par la Mairie de Saint-Ouen. Depuis le lundi 29 janvier 2018, 8 heures, les militants CGT occupent nuit et jour (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Métropole du Grand Paris
    Une journée de mobilisation contre la disparition des départements ›››

    La Métropole du Grand Paris, créée en janvier 2016, prévoit la disparition des trois départements de la petite couronne (Haut-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne). Contre ce projet de casse du service public, qui éloignera les citoyens des prises de décisions et augmentera l’inégalité territoriale, une intersyndicale CGT s’est mise en place, réunissant les départements 92, 93, 94 et le Syndicat interdépartemental de l’assainissement de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Ehpad
    La CGT a lancé un collectif Ehpad en Auvergne : un modèle déclinable ›››

    L’Union syndicale départementale Santé et Action Sociale CGT du Puy-de-Dôme a créé un collectif Ehpad qui rassemble des secrétaires généraux CGT des établissements publics, privés ou associatifs de la région. Le collectif entend se déployer en région Rhône-Alpes et, sous le même modèle, le but serait également de créer un collectif hôpitaux. Un collectif Ehpad pour des actions coordonnées L’USD Santé et Action sociale du 63, travaille à ce projet depuis (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Manche
    Victoire pour l’agent de la CPAM de la Manche ›››

    La CGT a appris ce lundi que le directeur de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de la manche renonçait au licenciement pour insuffisance professionnelle qu’il envisageait à l’encontre d’un agent de la caisse. Une belle illustration qui démontre que l’action collective paie. Il avait été reproché à ce dernier son refus de tenir des permanences téléphoniques liées aux obligations des assurés sociaux. Or, l’agent avait seulement osé remettre en (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Île-de-France
    Valérie Pécresse ne peut pas supprimer l’aide aux transports aux bénéficiaires de l’AME ›››

    Valérie Pecresse, présidente du conseil régional d’Île-de-France depuis 2015, avait promis durant sa campagne électorale, de supprimer la réduction de 50 à 75 % sur le Pass Navigo à laquelle avaient droit les bénéficiaires de l’aide médicale d’État (AME) dont de nombreux travailleurs et travailleuses sans papiers. Cette promesse a été mise en œuvre par le Stif, Syndicat des transports d’Île-de-France, en février 2016, mais contestée auprès du tribunal (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce
    Sephora ferme ses magasins et enchaîne les procédures de licenciements ›››

    La Fédération CGT Commerce et Services mettra tout en œuvre pour préserver l’emploi et pour protéger les droits des salariés, face aux procédures de licenciements sans cause réelle et sérieuse et aux fermetures de magasins mises en œuvre par l’enseigne. Les élus CGT de Sephora dénoncent les procédures de licenciements ainsi que la fermeture de magasins dans la région parisienne et en province. Sephora réalise pourtant de bons résultats, comme en témoigne (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Transport
    Le 8 février, les cheminots et les usagers envahissent la capitale ! ›››

    Rarement les salariés actifs et retraités de France auront subi une telle violence sociale à un rythme aussi effréné. Le Président des riches, Emmanuel Macron, a annoncé un agenda pour cette année 2018 qui va dans le même sens. Poursuite de la destruction du Code du travail, casse des services publics, baisse du pouvoir d’achat, réforme du système des retraites sont d’ores et déjà annoncées comme des chantiers prioritaires par le gouvernement. Les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • CHU de Toulouse
    Il n’y a plus de direction à l’hopital ›››

    L’ancien directeur du CHU de Toulouse Raymond Le Moign a quitté ses fonctions le 2 janvier dernier pour prendre le poste de directeur de cabinet de la ministre de la Santé. C’est avec effarement que la CGT et SUD viennent de découvrir que l’arrêté de nomination de la directrice adjointe comme directrice générale par intérim n’avait pas été publié. Cela signifie que l’ensemble des décisions prises et des documents signés depuis le 2 janvier n’est pas (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Justice
    Manifestation nationale des conseillers d’insertion-probation le 1er février ›››

    Face au mépris du gouvernement et de la parole tenue, les conseiller.e.s d’insertion et de probation se donnent rendez-vous à Paris le 1er février 2018 à la Madeleine pour une manifestation nationale afin d’obtenir la mise en œuvre immédiate de la revalorisation salariale et statutaire obtenue en mai 2017. La CGT insertion probation appelle les conseiller.e.s d’insertion et de probation à venir manifester à Paris le 1er février à partir de 13 heures, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    La mobilisation pour les Ehpad du 30 janvier fait le plein !! ›››

    Interviewée ce 30 janvier, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a expliqué qu’elle n’irait pas au delà pour 2018, des "100 millions d’euros supplémentaires" prévus par le budget de la Sécurité sociale, auxquels elle a "rajouté" la semaine dernière 50 millions d’euros pour les établissements en difficulté. Plus généralement, il faudra "travailler avec l’ensemble des acteurs pour réfléchir au modèle de financement de la dépendance de demain", alors que le nombre (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Interpro
    La négociation sur l’assurance chômage rentre dans le dur ›››

    Tandis que les négociations formation professionnelle et apprentissage sont bloquées par la faute du patronat, la troisième séance de négociation sur l’assurance chômage a continué à aborder les sujets à l’ordre du jour : droits pour les démissionnaires, pour les indépendants, limitations des contrats courts, sanctions contre les chômeurs, gouvernance. La CGT, sans se limiter aux sujets imposés par le gouvernement, a porté l’exigence de nouveaux droits (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Bas-Rhin
    La CGT dit non au projet du GCO Strasbourg ›››

    L’Union départementale CGT 67 du Bas-Rhin s’oppose au projet de Grand Contournement Ouest Strasbourg (GCO) en rejoignant le collectif GCO non merci. En dépit des rapports démontrant son inutilité pour désengorger l’A35 et l’Eurométropole de Strasbourg, ce dernier sera prohibitif pour les salariés qui souhaitent l’utiliser de par son coût, 240 euros par mois, avec des conséquences environnementales préoccupantes. Plus de 500 personnes se sont retrouvées (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Hôtellerie
    Les grévistes d’Holiday Inn invités à une médiation préfectorale ›››

    Depuis le 19 octobre 2017, la majorité des femmes de chambre, gouvernantes, plongeurs et équipiers du sous-traitant de la propreté Héméra, soutenus par la CNT et la CGT-Hôtels de prestige et économiques, sont en grève reconductible à l’hôtel Holiday Inn de Clichy (92). Suite à l’assignation délivrée par la CNT et la CGT-Hôtels de prestige et économiques demandant d’ordonner à l’établissement et au sous-traitant Héméra de laisser la libre circulation aux (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Spectacle
    Loïc Canitrot, de la compagnie Jolie Môme, a été relaxé !! ›››

    Loïc Canitrot, militant à la CGT spectacle et membre de la compagnie Jolie môme, était poursuivi par le Medef, suite à l’occupation de leur bâtiment le 7 juin 2016. Il était faussement accusé de « violences en réunion », par un cadre syndical patronal. Il vient d’être relaxé ce 25 janvier par la 28e chambre correctionnelle de Paris. Une belle victoire ! Rappel des faits : en avril 2016, syndicats de salariés et d’employeurs du spectacle sont parvenus à un (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Prévention des risques professionnels
    Les personnels de l’INRS en lutte contre le projet de réduction de budget ›››

    Les personnels de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) de la Sécurité sociale, organisme paritaire dédié à la prévention des risques professionnels, sont en lutte contre le projet du ministère du Budget relatif à la future convention d’objectif et de gestion (COG) pour 2018-2021 : moins 15 % de budget de fonctionnement avec réduction de 10 % des effectifs, soit 58 emplois menacés. Cette saignée s’ajoute à celles déjà opérées par le (...)
    Voir tout le texte ›››
  • FAPT

    À Chronopost, le délégué syndical menacé de sanctions ›››

    Richard Giraud, délégué syndical central de Chronopost, est convoqué pour un entretien disciplinaire le 29 janvier prochain. Son tord ? Avoir soutenu les salariés du site Macon mobilisés pour leurs conditions de travail. Est-il besoin de rappeler que l’activité Colis, en pleine expansion, grâce au développement du numérique, est devenu un secteur extrêmement concurrentiel, où tous les coups sont permis ? Recours à la sous-traitance, précarité, dumping (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Société d’études
    Grâce à la CGT, Altran devra verser 10 millions d’euros à 300 salariés ! ›››

    La CGT Altran a enfin reçu le verdict du résultat de l’audience de la Cour d’appel de Toulouse, pour 300 salariés de Altran sud-ouest qu’elle défendait. Dans un communiqué, elle indique qu’elle « peut largement crier victoire ». Pour rappel, la CGT Altran avait réussi à faire condamner Altran Sud-Ouest : pour rappels d’heures supplémentaires, de congés payés, de prime de vacances ; pour clause de loyauté requalifiée en clause de non concurrence (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Vidéo
    L’UD CGT 78 tiendra son congrès en mars : focus sur ses nouveaux défis ›››

    À l’approche du congrès de l’union départementale CGT des Yvelines qui aura lieu du 13 au 15 mars aux Mureaux, les membres de l’UD CGT 78 reviennent sur le rôle d’une UD. Dans le 78, les 2/3 des salariés sont des ingénieurs, des cadres et des techniciens, un défi de taille pour l’UD en termes de syndicalisation.
    Voir tout le texte ›››

Education nationale et recherche

Pour la titularisation d’une salariée harcelée sexuellement... et licenciée

vendredi 20 octobre 2017

Dans un communiqué de presse, la Ferc fait état du cas d’une stagiaire à la faculté de médecine Pierre et Marie Curie, licenciée et harcelée. La fédération demande sa titularisation.

Madame M. a rejoint la Faculté de Médecine de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) en octobre 2016, en tant que stagiaire, suite à la réussite d’un concours de technicienne informatique. Elle a effectué son année de stage au sein de l’atelier informatique de la Faculté. Le 28 septembre 2017, à l’issue de la période de stage, la Direction de l’UPMC a décidé de ne pas la titulariser : en clair, elle est licenciée.

Suite à cette décision, le syndicat FERC SUP CGT de l’UPMC a porté à la Direction de l’UPMC des éléments qui mettent en évidence une situation de harcèlement sexuel vécue au quotidien par Madame M. :

Madame M. était amenée à récupérer du matériel et, parfois, à travailler, dans un atelier informatique recouvert de dessins à caractère pornographique et sexiste.
Madame M souffre de règles hémorragiques, nécessitant des arrêts de travail réguliers ; dans ce climat, ces arrêts ont été une source d’incompréhension de la part des collègues de Madame M., qui sont tous des hommes. Des rumeurs, faisant de Madame M. une “handicapée à problème” avec qui il serait difficile de collaborer ont ensuite été propagées, réduisant à néant les chances pour elle de trouver un autre poste dans l’université.
Pour toute réponse, la direction de l’UPMC nie le rôle du harcèlement dans la procédure de licenciement.

La CGT rappelle que le harcèlement sexuel est une attitude discriminatoire fondée sur le sexe qui, entre autres, porte atteinte à la dignité en raison de son caractère dégradant ou humiliant ou crée à l’encontre d’une personne une situation intimidante, hostile ou offensante. Il recouvre toutes les expressions et les comportements qui méprisent, dévalorisent et discriminent les femmes. En effet l’article 6 ter de la loi n°92-1179 du 2 novembre 1992 dispose que : « Aucune mesure concernant notamment le recrutement, la titularisation, la rémunération, la formation, l’évaluation, la notation, la discipline, la promotion, l’affectation et la mutation ne peut être prise à l’égard d’un fonctionnaire : 1° Parce qu’il a subi ou refusé de subir les faits de harcèlement sexuel mentionnés aux trois premiers alinéas, y compris, dans le cas mentionné au a, si les propos ou comportements n’ont pas été répétés …. »

Le dossier de Madame M. doit passer devant la Commission Paritaire Nationale (CAPN) le 30 novembre pour rendre cette décision définitive. La CGT demande sa titularisation.