La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • Justice
    Affaire Téfal : La Cour de Cassation annule la condamnation de Laura Pfeiffer ! ›››

    Condamnée notamment pour violation du secret professionnel par la cour d’appel de Chambéry, l’inspectrice du travail, Laura Pfeiffer, a vu sa condamnation annulée dans un arrêt rendu par la Cour de Cassation, renvoyant l’affaire devant la cour d’appel de Lyon. Comme le souligne l’intersyndicale du ministère du travail dans son communiqué daté du 17 octobre 2018 : « Ce jugement est un désaveu cinglant pour Tefal ». Après une audience tenue le 5 (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Retraites
    18 octobre : mobilisations partout en France pour défendre les retraites ›››

    Depuis maintenant plusieurs mois la colère des retraités ne faiblit pas. Après la hausse de la CSG, se sont de nouvelles attaques contre leur pouvoir d’achat qui se profilent, et une réforme qui n’augure rien de bon pour les actifs… Ce 18 octobre, à l’appel des syndicats de retraités CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, la Fédération générale des retraités de la fonction publique, les associations LSR et Ensemble et solidaire, ont appelé à des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Énergie
    « Main basse sur l’énergie » : un film éloquent sur la privatisation du secteur ›››

    Depuis 2007, le secteur de l’énergie est entièrement ouvert à la concurrence, mais ce projet de démantèlement du service public incarné par EDF remonte en réalité à la fin des années 90, avec la mise en place d’une série de lois libérales. Hausse exponentielle des factures et accroissement de la précarité énergétique ne sont que la partie visible de l’iceberg et ne doivent pas éluder « le vaste hold-up » qui se déroule sous nos yeux, remplissant les poches (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Précarité
    Des propositions pour éradiquer la pauvreté ›››

    À l’occasion de la journée internationale du refus de la misère, qui aura lieu mercredi 17 octobre 2018, la CGT, avec d’autres dont ATD quart-monde, sera rassemblée au Trocadéro. Une conférence de presse se tenait ce mardi 16 octobre au siège de la CGT, à Montreuil, dans le but d’exposer les propositions de la CGT afin d’« agir pour éradiquer la pauvreté ». La CGT n’agit pas seulement le 17 octobre contre la misère et la pauvreté. Cette dernière est (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Justice
    GM&S : la cour d’appel donne raison aux salariés en annulant le PSE ›››

    C’est une victoire pour les salariés de GM&S et leur syndicat CGT qui, par jugement du 12 octobre de la cour administrative d’appel de Bordeaux, ont vu le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) qu’ils dénonçaient annulé. En l’espèce, seuls 120 des 277 salariés de l’entreprise avaient gardé leur emploi. La Fédération de la Métallurgie CGT salut le courage des salariés et l’investissement du syndicat CGT. Ces derniers ont démontrés, par la voix (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Transport
    Accidents ferroviaires mortels : il faut que cela cesse ! ›››

    Après l’accident mortel survenu le 10 octobre entre Capvern et Tarbes, ayant entrainé la mort de 2 cheminots, la famille cheminote est une nouvelle fois touchée, suite au décès d’un collègue du service électrique de Paris Saint-Lazare, heurté par un train mercredi 10 octobre vers 22 h 30. Nos premières pensées vont à la famille et aux proches des victimes. La Fédération CGT des cheminots mettra tout en œuvre afin que la lumière soit faite sur les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Retraites
    L’heure est à la mobilisation ! ›››

    Catherine Perret, dirigeante CGT, revient sur la réunion multilatérale qui se déroulait ce mercredi 10 octobre, lors de laquelle Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, a présenté le bilan de la première phase de concertation sur la réforme systémique des retraites. Lire aussi le communiqué de la CGT « Quand c’est flou… c’est qu’il y a un loup ! (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Mouvement social
    Tous dans la rue le 9 octobre ! ›››

    Retrouvez l’ensemble des rendez-vous (heure et lieu) dans votre département sur la carte ci-dessous (mise à jour régulièrement au fil des informations remontées). !function(e,t,n,s)var i="InfogramEmbeds",o=e.getElementsByTagName(t)[0],d=/^http:/.test(e.location) ?"http:" :"https:" ;if(/^\/2/.test(s)&&(s=d+s),window[i]&&window[i].initialized)window[i].process&&window[i].process() ;else if(!e.getElementById(n))var (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Les retraités ont frappé à la porte de l’Assemblée nationale ›››

    Ils sont venus ils sont tous là. Les 250 délégués de retraités venus de la quasi-totalité des départements s’étaient donnés rendez-vous à la Bourse du travail de Paris pour un débat avec les représentants des 9 organisations de retraités, avant de partir pour l’Assemblée nationale et après un arrêt Place de la République. Voir l’article complet sur le site de (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Produits dangereux, tous concernés ? ›››

    Qui est concerné, quelle est la stratégie patronale, quels sont les enjeux de santé publique, quelle responsabilité des employeurs et quelle stratégie syndicale et leviers d’intervention. Jérôme Vivenza, dirigeant de la CGT nous présente l’initiative confédérale sur le sujet qui a eu lieu le 3 octobre à Montreuil....
    Voir tout le texte ›››
  • Discrimination syndicale
    Stop à l’acharnement de la ville de Paris contre Christian et Jean-Jacques ! ›››

    Face à l’acharnement disciplinaire dont sont victimes Christian Garnier et Jean-Jacques Picot, deux agents de la mairie de Paris récemment mis à la retraite d’office par la secrétaire générale de la ville, la CGT appelle les salariés et agents publics, les Parisiennes et Parisiens, à apporter leur contribution et leur soutien pour que ces derniers restent dans les effectifs de la ville de Paris. La secrétaire générale de la ville de Paris vient de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Intelligence artificielle
    La CGT organise un colloque le 6 novembre ›››

    Le mardi 6 novembre 2018, le Collectif confédéral « Recherche » organise un évènement intitulé « Où va l’intelligence artificielle ? » sur les impacts, enjeux et perspectives de l’IA, notamment en termes de travail, d’emploi et de maitrise scientifique et publique. Ces dernières années, les progrès de l’IA ont été spectaculaires. Par l’intermédiaire d’un algorithme, et avec la mobilisation exponentielle des données (big data), l’IA va transformer nos (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Retraites
    Réforme des retraites 2019 : ce n’est pas forcément mieux ailleurs ! ›››

    La réforme des retraites est envisagée pour le premier semestre 2019. La concertation entre le gouvernement et les syndicats a débuté en mai. Le gouvernement veut baisser la part de la richesse consacrée aux pensions en s’inspirant de ce qui se fait dans d’autres pays d’Europe. Réforme notionnelle, réforme à points, quelles luttes les syndicats progressistes européens mènent-ils ? La CGT organisait un colloque CGT-Europe à Montreuil le 26 septembre 2018. (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Indecosa CGT
    La face cachée des produits que nous consommons ›››

    Travail forcé, travail des enfants : Indecosa CGT organise un colloque européen sur ce sujet le 4 octobre 2018 à la CGT à Montreuil. Au programme : l’exploitation des enfants un phénomène mondial et une reflexion sur les mesures à prendre pour contraindre les multinationales à respecter leurs engagements en matière de Responsabilité sociale des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Moyen-Orient
    Une lettre intersyndicale pour la libération d’un militant iranien ›››

    Suite à la lourde condamnation subie par Mohammed Habibi du fait de ses activités syndicales, 5 organisations syndicales françaises ont rédigé, le 14 septembre dernier, un courrier à l’ayatollah Sayed Ali Khamenei pour demander sa libération immédiate. Nous vous la reproduisons ci-dessous. Monsieur le Guide suprême, Les organisations syndicales françaises CFDT, CGT, FSU, Solidaires et Unsa attirent votre attention dur la situation de Mohammed (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Hôtels de prestige et économiques
    La "Fashion Week" ne doit pas faire oublier les employé.e.s des hôtels de luxe ›››

    La Cgt Hôtel de prestige et économiques a décidé d’une action pour rappeler, à l’occasion de la Fashion Week qui commence ce lundi, que les personnels « invisibles » des hôtels de luxe travaillent dans des conditions difficiles et dégradées. A tel point que l’hôtellerie peine désormais à recruter, tant ce secteur a usé et abusé de la sous-traitance, du non respect du droit du travail et d’un moins disant scandaleux en terme de salaires... Les deux (...)
    Voir tout le texte ›››
  • International
    Un appel pour la fin des exactions perpétrées contre le peuple Yéménite ›››

    Alors que le groupe d’experts des Nations unies, chargé d’enquêter sur les atteintes aux droits de l’homme au Yémen, reçoit un accueil favorable de la part des forces démocratiques et des organisations internationales de défense des droits de l’homme, certains gouvernements du Golfe, à l’instar de l’Arabie Saoudite et des Émirats arabes unis, ont essayé de porter atteinte au président du Groupe d’expert, Kamel Jendoubi, afin de discréditer le contenu du (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Métallurgie
    Victoire aux élections professionnelles pour le jeune syndicat CGT "Vendée Mécanique Industrie" ›››

    La CGT est fière de la victoire de la liste CGT lors des élections professionnelles qui se sont déroulées dans l’entreprise Vendée Mécanique Industrie, le 5 juillet dernier. Une victoire qui en appelle d’autres …. Lors des dernières élections professionnelles, qui se sont déroulées le 5 juillet dernier dans l’entreprise Vendée Mécanique Industrie, spécialisée dans les domaines de la conception, fabrication et installation de solution de mélange pour les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Banque
    La vision rétrograde du dialogue social chez LCL ›››

    Alors que la direction de LCL, dans la lignée des ordonnances Macron, a décidé de réduire drastiquement les moyens humains et financiers des instances représentatives du personnel, la CGT s’insurge des effets néfastes qu’entraîneraient de telles pratiques pour les travailleurs. La direction de l’entreprise LCL a engagé une négociation sur le dialogue social, où les élections professionnelles pour la mise en place des CSE se profilent à l’horizon 2019. (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Fonction publique
    Réduire le nombre de douaniers, c’est cautionner le trafic d’animaux ›››

    Pour sa troisième semaine de sensibilisation à l’importance de ses métiers, la Cgt-Douanes met l’accent sur ses actions dans la lutte contre le trafic d’espèces animales menacées et protégées. Elle dénonce les choix de restrictions de postes et de budgets dans le cadre du rapport du Comité Action publique 2022, alors que ce trafic concerne près de 12 millions d’animaux et génère plus de 20 milliards d’euros au profit des organisations criminelles. (...)
    Voir tout le texte ›››

Vie syndicale

Plus de 300 luttes gagnantes en 2016-2017 pour la CGT !

mercredi 14 février 2018

La CGT organisait une première ce 14 février : rassembler des témoignages sur les luttes gagnantes de ces deux dernières années.

La CGT organisait une première ce 14 février : rassembler des témoignages sur les luttes gagnantes de ces deux dernières années. Plus de 200 militants étaient présents à Montreuil, une trentaine d’entre eux témoignant de leur lutte et de leurs cortège de victoires. « Ce sont plus de 300 luttes gagnantes que nous avons engrangées entre 2016 et 2017 », a débuté Virginie Gensel-Imbrecht, dirigeante de la CGT. « Qu’il s’agisse de grève, d’actions juridiques, ces bons résultats se reflètent ensuite lors des élections, et nous permet de gagner des adhérents », a-t-elle continué. Et d’encourager les militants français à s’inspirer de leurs camarades outre-rhins, métallos, qui sont parvenus à arracher une augmentation de 3,4 %, ainsi que la possibilité de pouvoir choisir un temps partiel à 28 heures, pendant une période donnée.

FHS Services, construction

Motif de la grève de FHS service en 2016, entreprise du bâtiment : tout simplement un non-paiement de salaire sur plusieurs années. Là, c’est grâce à l’union syndicale de construction de Paris CGT que les grévistes ont réussi à s’organiser. Et à faire en sorte que l’entreprise Vinci, donneuse d’ordre à FHS Service, reconnaisse ses responsabilités. Résultats : 24 camarades en situation précaire ont été embauchés, et Vinci a dû verser 400 000 euros de salaires impayés !

Salon de coiffure du boulevard de Strasbourg

C’est une longue grève qui a commencé en mai 2014 et s’est terminée en avril 2015. Elle concerne des coiffeuses, d’origine malienne, guinéenne, ivoirienne, chinoise, soumises dans leur pays d’origine à des viols, contraintes parfois à de la prostitution pendant leur migration. Arrivées en France, sans domicile ni emploi, elles étaient la proie de mafieux qui les faisaient travailler dans des salons de coiffure pour des salaires de 200 euros le mois. L’UD de Paris les a organisés pour mener la lutte, tout en poursuivant leurs employeurs devant la justice. Ils ont été condamnés en janvier dernier au délit de traite d’êtres humains, pour les traitements infligés à 18 coiffeuses. Une première en France.

Clinique du Pont de Chaume, santé

Des conditions de travail intolérables, qui se répercutent sur la qualité de vie des patients. Tout ça pour éviter de distribuer les gains de l’activité de cette clinique lucrative, propriété du géant des cliniques, Elsan. Résultat, en octobre 2015, 150 grévistes soignants, soit 80 % de l’ensemble des personnels soignants, décident d’une grève illimitée. Qui aura duré cinquante-quatre jours, pendant lesquels 4 grévistes ont entamé une grève de la faim, qui aura duré dix jours. Au bout de ces cinquante-quatre jours, une victoire : les grévistes ont enfin obtenu, entre autres, l’embauche de trois nouvelles aides-soignantes. Et l’histoire ne s’arrête pas là. En avril, la justice donnera son verdict, quant à l’utilisation illégale, pendant la grève, de salariés en CDD.

Cyclocity, transports

Cyclocity, c’était cette entreprise, filiale de Decaux, qui gérait les Velib à Paris. Jusqu’à ce que, à l’occasion d’un nouvel appel d’offres de la mairie de Paris, Cyclocity perde le marché. Du coup, ce sont 267 salariés qui étaient menacés de perdre leur emploi. Mi-novembre, le TGI de Nanterre rejettent leur pourvoi. Et c’est à ce moment là, avec la CGT, que la lutte commence. Piquet de grève, blocage des dépôts… La lutte a payé. Les salariés qui le souhaitent pourront être embauchés par le repreneur Smoovengo. Et un PSE est en cours de négociation, pour ceux qui souhaitent partir.

Storengy, gaz

C’est un projet de réorganisation, avec à la clé une trentaine de suppressions de poste, qui a mis le feu aux poudres dans cette usine de stockage de gaz. Pendant cinq semaines, les camarades ont fait grève et occupé l’usine, avec la CGT, en octobre 2017. Finalement, le protocole de fin de grève s’avère être une lutte gagnante : compensation de la hausse de la CSG, prime de 200 euros, avancées pour les NAO…

Mairie d’Auch, collectivités

En octobre 2016, le sénateur Franck Montaugé, profitant de la fusion de la communauté d’agglomération du Grand Auch et la communauté de communes Cœur de Gascogne, annonce une remise en cause du temps de travail des agents municipaux d’Auch. Le 14 novembre commence une grève, avec la CGT : ville bloquée, plus de 600 grévistes à pied d’œuvre… La remise en cause du temps de travail est finalement enterré…

Clinique de l’Ormeau, santé

C’est encore une fois, après la clinique du Pont de Chaume, dans un établissement du groupe Elsan, qu’une longue grève s’est déroulée : la clinique de l’Ormeau. Soixante-quatre jours de grève, ponctués d’actions retentissantes, comme l’envahissement des locaux de l’agence régionale de santé, des déplacements à Toulouse et Bordeaux, dans les établissements et au siège d’Elsan… Outre un protocole de fin de grève avantageux, les camarades ont vu les effectifs de la section passer de 2 à 80 syndiqués. Bravo !

Guichet SNCF à Quimper, transports

Encore une fois, un plan prévoyait une réduction des effectifs et une fermeture partielle des guichets. C’était compter sans la mobilisation de la section CGT qui a lancé un mouvement social courant octobre 2017. Si bien que la direction a dû abandonner son plan. Et les adhésions à la CGT sont reparties à la hausse en ce début d’année 2018.

ASH, médias

Qui n’a pas lu le magazine ASH (actualités sociales hebdomadaire), la référence en matière d’actualité sociale ? À croire que les cordonniers sont les plus mal chaussés : depuis son rachat en juin 2016 par le groupe Info6TM, la rédaction d’ASH va de déboire en déboire : organisation en filiale pour éviter les seuils sociaux, non-remplacements des journalistes partants, conditions de travail déplorables… Le 2 janvier, l’ensemble de la rédaction se met en grève. Soutenue, entre autres, par le SNJ-CGT, elle multiplie pétition, interpellation des dirigeants, communication sur les réseaux sociaux… Et obtient gain de cause : le 22 janvier, les grévistes signent un accord de fin de grève, qui prévoit l’embauche de journalistes en CDD en nombre suffisant pour pouvoir assurer la parution du journal.

Hutchinson, Chimie

C’est un fait : l’entreprise Hutchinson a du mal à respecter le quota d’emploi intérimaire : pas plus de 8 % des effectifs. Si bien que la CGT a dû, en avril 2016, saisir l’inspection du travail. Lors des NAO de 2017, la direction a proposé l’embauche de 175 intérimaires. Mais ce n’était pas assez. Assigné en juin 2017 devant le TGI, la direction a finalement revu à la hausse ses embauches : ce sont finalement 221 embauches qui ont été actées, dont 45 intérimaires embauchés en trois semaines ! Reste 175 intérimaires sur le site de Chalonne-sur-Loire, pas embauchés. La CGT a donc fait appel de la décision du TGI…

Douanes d’Evreux, services publics

C’est Manuela Donà, secrétaire générale du syndicat national des agents de douanes (SNAD CGT), qui témoigne de la lutte victorieuse relative à la fermeture du bureau de douane d’Evreux. Alors que l’administration avait acté, par arrêté ministériel la fermeture du bureau, le Conseil d’Etat, par sa décision du 20 décembre 2017, a annulé cette fermeture. En l’espèce, l’absence d’avis des instances consultatives (CHSCT et comité technique) par faute d’éléments suffisants, ainsi que le rapport de l’inspection du travail remettant en cause cette fermeture, ont motivé son annulation par le Conseil d’Etat.

ACC-IM, matériel ferroviaire

Anthony, délégué CGT de ACC-IM (entreprise de matériel ferroviaire) et membre de l’Union Départementale du 63, nous explique comment leur combat a été victorieux. Avec la solidarité de la RATP CGT, ces derniers ont réussi, par la lutte, à maintenir l’emploi dans leur entreprise. En l’espèce, le STIF et la RATP ont acté la rénovation de plusieurs lignes de métro, notamment la ligne 7, remplissant ainsi le carnet de commande de l’entreprise.

La poste, services publics

C’est ensuite Rose, déléguée CGT de la poste de Saint Gaudens, qui nous raconte comment elle et ses camarades de Saint Gaudens et d’Aspet ont lutté pour la sauvegarde de l’emploi et l’amélioration des conditions de travail. En l’espèce, une partie des activités des travaux intérieurs d’Aspet devaient être transférés vers Saint Gaudens, alors que les conditions de travail étaient déjà difficiles, comme en témoigne les nombreux burn out et arrêts maladie recensés. Ils ont obtenu, après un mois de grève, des garanties sur l’emploi, les conditions de travail, ainsi que la titularisation d’un contrat pro.

Branche transports

Fabrice, délégué CGT de CCN branche transport, nous explique comment lui et ses camarades ont réussi à ouvrir une brèche dans les ordonnances Macron. Après les mobilisations du 12 et du 21 septembre, ces derniers ont obtenu le 4 octobre, lors de négociations auprès du ministère des transports, la sanctuarisation de leurs éléments de salaire au niveau de la branche, retrouvant ainsi la hiérarchie des normes conforme aux orientations de la CGT.

MIN de Rungis, sans-papiers

Thierry Lagaye, secrétaire général de l’Union Locale des Syndicats CGT de Rungis, témoigne de la lutte des 128 travailleurs sans papiers du MIN de Rungis. Ils ont occupé la tour Semmaris pendant 22 jours et ont obtenu, in fine, le document CERFA auprès de la préfecture leur permettant de travailler. Aujourd’hui, plus de 70% d’entre eux ont un titre de séjour.

- « Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent » Victor Hugo
-  « Ceux qui luttent peuvent perdre, ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu »
-  « A chaque fois que l’on gagne, on démontre qu’une autre répartition des ressources est possible »