La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Carsat

Plus de 20 000 retraités privés de pensions en Île-de-France

jeudi 10 août 2017

Du fait des restrictions budgétaires et réductions d’effectifs que subissent caisses de Sécurité sociale et Carsat, des milliers de dossiers ne peuvent être traités dans des conditions normales. L’UCR-CGT et la fédération nationale CGT des personnels des organismes sociaux ont produit un communiqué pour alerter les autorités et encourager les syndiqués à participer aux prochaines journées nationales d’actions.

Plus de 8 000 dossiers d’ouverture de droits à la retraite en souffrance, auxquels s’ajoutent les dossiers de pensions de réversion et de minimum vieillesse. Au total, plus de 20 000 retraités d’Île-de-France sont victimes des mesures d’austérités qui imposent restrictions budgétaires et réductions d’effectifs aux caisses de Sécurité sociale et Carsat.

La grève de près d’un tiers des personnels d’Île-de-France en mars dernier, à l’appel de la CGT, FO et l’Unsa, n’a guère alerté directions des caisses et gouvernement, qui se sont entêtés dans leur logique d’austérité et de réduction des dépenses publiques, sans la moindre considération pour les agents ou les retraités.

Ils ne peuvent pourtant pas feindre la surprise face à la crise que nous traversons. En mai 2015, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, avait alerté le Premier ministre sur « l’urgence des mesures à prendre pour garantir la liquidation des pensions en retard » et avait exigé « qu’un suivi strict des dossiers soit mis en place ». Le 30 octobre de la même année, un communiqué de l’UCR demandait « l’attribution effective de moyens financiers, le maintien ou la réouverture en proximité de permanences et antennes Carsat, des créations d’emplois et des moyens matériels correspondant au fonctionnement serein de l’ensemble de ces structures ».

Dans un contexte de vieillissement de la population, ces exigences deviennent de plus en plus indispensables pour le bon fonctionnement des systèmes de retraite : l’heure n’est plus aux économies de bouts de chandelles !

Dans un communiqué commun paru le 10 août 2017, l’UCR-CGT et la fédération CGT des organismes sociaux rappellent ces états de fait et « appellent leurs organisations à susciter et à soutenir l’action des agents de la Sécurité sociale et des retraités pour concrétiser ces exigences et à participer nombreux aux journées nationales d’action à l’initiative de la CGT et de l’UCR-CGT les 12 et 28 septembre ».