La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Nextiraone

Plan massif de licenciements

vendredi 23 mai 2014 , par Sabine Ferry

Nextiraone, ancienne filiale d’Alcatel, entame un plan massif de licenciements. Société de services en télécommunications composée à plus de 80% de cadres, elle doit être vendue en juillet 2015 à la multinationale Dimension Data. L’entreprise emploie en France sur différents sites 1350 personnes, 370 d’entre elles seraient concernées par ce plan et la suppression d’une vingtaine d’agences est envisagée.

Les salariés, à l’appel de la CGT, en action le 15 mai 2014 dans les régions où l’entreprise est implantée, refusent « une telle saignée qui engendrerait une désarticulation totale de l’entreprise et des services fournis aux clients du secteur public comme privé et qui n’a qu’un objectif : satisfaire les actionnaires ».

Dans certains secteurs, notamment en région Sud-Est, « le mouvement a été suivi par 80% des salariés, de nombreuses agences étaient bloquées pour la journée », raconte Paul Michel, secrétaire du syndicat CGT.

Outre les suppressions de postes et fermetures d’agences annoncées, la direction, tente « de négocier » un recul des droits sociaux : Le salaire variable (comparable au 13e mois) serait diminué de 33%. Les conditions et indemnités d’astreinte seraient revues à la baisse. Le payement des congés payés serait payé sur le salaire moyen journalier et non plus d’après le principe du 1/10e du salaire annuel.

Cette situation est « inadmissible », estime Paul Michel. D’autant que « l’entreprise bénéficie de réductions d’impôts de 900000 € au nom du CICE Crédit Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi, ainsi que réductions au nom du Crédit Impôt Recherche  ».

La CGT appelle l’ensemble des salariés à se mobiliser, à poursuivre l’action entamée le 15 mai dernier.