La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Défense unitaire de la bourse du travail de Châteauroux

Phillippe Martinez apporte le soutien de la CGT

jeudi 23 avril 2015 , par JFB

Ce jeudi 23 avril, Philippe Martinez a rendu visite aux militants de l’Union départementale CGT de Chateauroux, pour leur apporter le soutien de toute la CGT dans leur lutte pour disposer des moyens de fonctionnement de la bourse du travail.

Depuis le 31 mars 2015, la bourse du travail est privée d’électricité, la ville de Chateauroux ayant remis en cause les conventions et les usages qui assurent la mise à disposition et les moyens de fonctionnement pour les trois organisations syndicales CGT, CFDT et FO. Cette coupure d’électricité s’inscrit dans l’offensive que conduit la ville de Chateauroux contre le syndicalisme dans l’Indre depuis plus de 10 ans.

Ces trois organisations ont d’ailleurs adressé un courrier commun au Ministre du travail pour demander à l’Etat de rendre effective la liberté constitutionnelle du syndicalisme dans l’Indre.

Le 17 mars dernier, Philippe Martinez avait interpellé le Ministre du travail sur la recrudescence de la répression syndicale dans les entreprises et sur les remises en cause par certaines collectivités locales de la mise à disposition des bourses du travail aux organisations territoriales.

Les structures territoriales syndicales sont, pour les salariés en situation d’exclusion ou d’isolement, la seule possibilité de s’organiser collectivement pour faire valoir leurs droits économiques et sociaux, un droit qui leur est reconnu et garanti par la Constitution française.

Les bourses du travail constituent des lieux d’accueil pour le monde du travail. Aujourd’hui, cette mission d’utilité publique du syndicalisme est attaquée. Les remises en cause par les collectivités locales, de l’hébergement des organisations syndicales dans les bourses du travail se multiplient.
Les élus locaux, au niveau municipal, départemental et régional sont donc aussi interpellés.

A l’heure où le parlement va examiner le projet de loi sur le dialogue social dans notre pays, il convient d’afficher dans les actes, des ambitions à la hauteur des déclarations d’intentions.