La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mardi 21 septembre 2004

Pays-Bas Actions syndicales unitaires contre le projet de budget du gouvernement



Les trois principales organisations syndicales néerlandaises, FNV, CNV et MHP, ont initié le 24 août 2004 une campagne de sensibilisation et d’actions contre les politiques économiques et sociales du gouvernement des Pays-Bas.

Les 20 et 21 septembre avec un appel à la grève dans le public et le privé (notamment dans les secteurs de la santé et des transports en commun) et une manifestation à Rotterdam, et le 2 octobre avec un rassemblement à Amsterdam, seront les points culminants de la campagne.

Engagées dans la première action commune depuis des années, les trois centrales syndicales néerlandaises veulent faire entendre leur opposition au projet de budget du gouvernement en particulier les restrictions prévues dans la protection sociale et exiger d’autres solutions. Les syndicats s’opposent à la réduction des pensions pour les salariés handicapés et des allocations chômage au moment où le pouvoir d’achat des catégories les plus défavorisées baisse de 2%.

Une économie en crise et un déficit budgétaire préoccupant sont les arguments du gouvernement pour justifier des réductions budgétaire de près de 21 milliards d’euros d’ici à 2007 afin de retrouver la croissance économique et des finances plus saines.

La CGT solidaire des salariés et des syndicats néerlandais

La CGT de France exprime sa solidarité aux salariés néerlandais et àt leurs organisations FNV, CNV et MHP. Depuis plus de trois semaines, dans l’unité, elles mènent une campagne de sensibilisation et d’action contre les politiques économique et sociale du gouvernement des Pays-Bas et contre les restrictions budgétaires annoncées en particulier dans la protection sociale.

La CGT apporte son soutien à la grève du 20 septembre et à la manifestation du 21 septembre à Rotterdam. Elle souhaite plein succès à ces actions syndicales et appuie l’exigence des salariés et de leurs organisations que leur rejet des mesures prévues soit entendu et écouté par le gouvernement.