La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

2èmes Marches de la Culture

Par centaines, partout en France pour les budgets et l’emploi

mercredi 12 mars 2014 , par Frédéric Dayan

Ce mercredi 12 mars avaient lieu dans plusieurs villes de France les deuxièmes marches des professionnels de la culture pour protester contre les coupes budgétaires et défendre l’emploi. Ils étaient plusieurs centaines à Paris, au moins 600 à Marseille, 750 à Lille, 150 à Perpignan et 120 à Bordeaux. A Toulouse, 200 manifestants ont symboliquement accompagné en cortège le cercueil du ministère de la Culture au son d’une marche funèbre.

Les manifestants ont voulu une fois encore interpeller le gouvernement et les collectivités territoriales sur les baisses de financements, alors que le budget de la Culture affiche une baisse de 2% en 2014, après 4,3% en 2013.
"On n’a jamais connu de baisses de cette ampleur. On est revenu en dessous du niveau de 1981. La culture est considérée comme une variable d’ajustement", a déploré Denis Gravouil, de la CGT spectacle.

Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon s'est joint à la Marche de la culture de Paris ce 12 mars
Ces cortèges sont aussi porteurs des inquiétudes sur l’avenir du régime spécifique des intermittents du spectacle, remis en cause par le Medef dans la négociation de la convention Unedic. D’ailleurs, le vice-président du Medef, Jean-François Pilliard, a réclamé mercredi "des premières mesures applicables de suite" pour réformer l’indemnisation chômage des intermittents.
"Il faut que le rapport de force fasse que le Medef en rabaisse dans ces négociations", a insisté le secrétaire général de la CGT qui participait au rassemblement place du Châtelet. Thierry Lepaon a donc donné rendez-vous aux privés d’emploi, aux intérimaires et aux intermittents du spectacle dans les manifestations et rassemblements qui marqueront la dernière journée de négociation sur l’assurance chômage le 20 mars.