La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Répression syndicale

Paprec se dérobe aux injonctions de l’inspection du travail

mardi 17 octobre 2017


Le 18 août 2017, la Direccte avait enjoint l’entreprise Paprec à réintégrer immédiatement Mahamadou Kanté à son poste de travail et à lui verser sans délai les indemnités relatives à ses périodes de mises à pied conservatoires. En complète opposition à la loi, l’employeur s’obstine à faire la sourde oreille. L’objectif est clair : il cherche à jouer la montre et vise l’épuisement de notre camarade. C’est inacceptable !

Pour rappel, Mahamadou Kanté est un syndicaliste CGT, victime de discrimination syndicale, sous le coup d’une double procédure de licenciement — à chaque fois rejetée par l’inspection du travail — et sans salaire depuis 2016. Cela fait désormais deux mois que Paprec a l’obligation légale de réintégrer Mahamadou et de lui verser les salaires qu’elle lui doit. Le 12 octobre, il reçu une nouvelle fiche de paie à 0 €. Alors qu’on nous rabâche sans arrêt le fameux « dialogue social », alibi récurrent des récentes réformes précarisantes, le comportement de Paprec est très instructif sur la soi-disant « philanthropie » des entreprises.

Ne laissons pas les patrons voyous faire la loi ! Paprec doit respecter les décisions de la Direccte, réintégrer Mahamadou et lui verser ses salaires !