La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >>  Europe/Inter  >> Paix et sécurité
Publié le lundi 11 août 2008

Ossétie du Sud :
Pour un cessez le feu immédiat et la reprise des pourparlers de paix



Le Caucase est de nouveau confronté aux combats armés et à l’instabilité. A l’origine, l’importance politique, économique et stratégique d’une région où chacun des protagonistes directs ou indirects veut affirmer sa présence. Le développement de la région en particulier de la Géorgie reste très fragile et toute nouvelle déstabilisation a des conséquences dramatiques pour les populations et les salariés. Les syndicats affiliés à la CSI en Russie (FNPR) et en Géorgie (GTUC) appellent le mouvement syndical dans le monde à soutenir les efforts visant à faire cesser les combats.

Après des mois de crise larvée, la Géorgie et la Russie s’affrontent militairement sur et pour le territoire de l’Ossétie du Sud.
Les deux protagonistes du conflit rejettent sur l’autre la responsabilité de la détérioration de la situation.

Les soutiens extérieurs apportés à l’un ou l’autre des protagonistes représentent un risque d’élargissement du conflit.

La CGT, avec la Confédération européenne des syndicats et la Confédération syndicale internationale (CSI), appelle à un arrêt immédiat de toutes les actions militaires et à la reprise des discussions pour qu’une solution soit trouvée par le dialogue et la négociation.