La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Dans la vie des unions locales...

Orléans : la ville pratique l’emploi "kleenex" pour la gestion des déchets

mardi 24 octobre 2017

Depuis la fusion Ville d’Orléans et Orléans Métropole en 2016, la municipalité opère de multiples modifications d’organisation du travail. Le service de gestion des déchets qui compte environ 130 employés en souffre particulièrement.

Une vingtaine de postes occupés par des contractuels ont été supprimés, entraînant une surcharge de travail et des passages moins fréquents concernant le ramassage des ordures. L’union locale CGT d’Orléans dénonce également le recours à un grand nombre de personnes en CDD, non renouvelés mais transformés par la suite en contrats intérim. « Le budget intérim, qui s’élève à environ 300 000 euros par an, a explosé » pointe Serge Lopez délégué syndical CGT d’Orléans Métropole.

Le but affiché par la ville : les économies bien sûr. Et la direction de brandir la menace de la privatisation. Le 28 septembre par exemple, des agents s’étaient mis en grève lors de la journée d’action organisée à Orléans à l’occasion de la venue du Premier ministre au congrès de l’Association des régions de France, une action de grève vivement critiquée par la direction.

Une pétition a été lancée et l’ensemble des agents demande l’embauche immédiate des personnes sous contrats intérim ou CDD, ce afin d’assurer un service publique de qualité.