La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

Formation professionnelle

Olympiades des Métiers 2019 : La CGT soutient la candidature de la France

vendredi 22 mai 2015
PDF - 151.5 ko
Texte en pdf

« WorldSkills International » vient officiellement d’approuver la candidature de la France pour l’organisation, en 2019, de la plus grande compétition internationale des jeunes et des métiers : la « WorldSkills Competition », historiquement connue en France sous le nom des Olympiades des Métiers.

La France devra remettre son dossier final le 29 juin prochain, avant de présenter son projet devant l’ensemble des pays votants qui décideront, le 10 août, à São Paulo, du pays organisateur de ces olympiades ouvertes aux jeunes en formation, lycéens professionnels, apprentis, compagnons et aux jeunes salariés. Parmi les principaux concurrents en lice : la Belgique et la Russie.

Plusieurs raisons amènent la CGT à soutenir cette candidature.

Les Olympiades des Métiers mettent concrètement en valeur des métiers techniques malheureusement trop souvent encore dévalorisés en France alors qu’ils constituent la base de la performance des entreprises et offrent aux jeunes des perspectives de développement professionnel et personnel. Cinquante de ces métiers sont mis en exergue par les Olympiades des métiers, dans des secteurs très variés : métallurgie, BTP, automobile, artisanat, nouvelles technologies, services…

La CGT et ses fédérations professionnelles se sont toujours battues pour que ces métiers soient reconnus à leur juste valeur, et que les formations professionnelles qui y préparent soient non seulement préservées mais développées. C’est également en poursuivant ces objectifs que la CGT milite pour la tenue d’Assises nationales de l’alternance.

Personne ne doute du fait que la compétitivité des entreprises françaises dans le concert mondial soit totalement liée à la qualification des salariés qui y travaillent et produisent les richesses. C’est pourquoi la CGT affirme que la revalorisation des métiers techniques passe nécessairement, et légitimement, par celle des rémunérations des jeunes et salariés qui les exercent, à tous les niveaux de qualification. Les organisations patronales qui se plaignent aujourd’hui de ne pas trouver de main-d’œuvre qualifiée sont souvent celles qui ont œuvré pour réduire le nombre de salariés formés au niveau du CAP.

En mettant en avant ces métiers techniques par une ouverture gratuite au grand public, les Olympiades des Métiers font œuvre utile. La CGT soutient donc tout naturellement la candidature de la France pour l’organisation de cette compétition mondiale à Paris, du 17 au 22 septembre 2019.

Montreuil, le 22 mai 2015.