La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Usine papetière Chapelle Darblay à Grand-Couronne

Nouvelle casse industrielle sur le bassin d’emplois rouennais

mardi 16 décembre 2014 , par Philippe Gelinaud

L’union départementale CGT de Seine-Maritime (76) dénonce la nouvelle casse sociale qui se met en place dans le bassin rouennais avec l’annonce, fin novembre, de la suppression de 196 postes à l’usine papetière Chapelle Darblay à Grand-Couronne.

Spécialisée dans la production de papier journal, l’usine Chapelle Darblay appartient au groupe finlandais UPM. Ce géant des produits forestiers, qui a été à l’origine, il y a quelques années, de l’une des plus grandes vague de licenciements de l’histoire de la Finlande, met actuellement en avant, à la une de son site internet, ses performances à l’indice de pérennité du Dow Jones, l’indice le plus ancien et le plus connu des bourses financières de New-York...

Il semble bien que ce soit plus par stratégie financière que par stratégie industrielle que le transfert en Allemagne de l’une des machines et la suppression de la moitié des postes aient été décidées, l’usine Chapelle Darblay n’étant pas déficitaire.

PDF - 261.1 ko
Voir le communiqué de la CGT 76 sur la suppression de 196 emplois à l’usine Chapelle Darblay de Grand-Couronne.

- Voir le blog de la section CGT Chapelle Darblay Grand-Couronne de la fédération CGT des travailleurs des industries du livre, du papier et de la communication (Filpac).