La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

Libertés syndicales

Nouvel acharnement contre les syndicalistes CGT

vendredi 7 février 2014
PDF - 67.2 ko
Texte en pdf

Alors que la cour d’appel de Lyon avait confirmé la semaine dernière la relaxe contre nos 2 camarades, Pierre Coquan et Michel Catelin, le ministère public entend obtenir un pourvoi en cassation !

Cette nouvelle attaque contre les libertés syndicales démontre l’acharnement que subit la CGT, après une situation identique contre nos 5 camarades de Roanne.

La justice doit être la même pour tous. Pour avoir distribué un tract on est poursuivi mais quand on est un patron et qu’on s’attaque à une préfecture ou à des infrastructures, il ne se passe rien. Belle démonstration, s’il en était encore besoin, de l’existence d’une justice de classe dans notre pays !

Nous réaffirmons aujourd’hui ce qu’avait dit le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon à Roanne : quand on s’en prend à un militant de la CGT c’est toute la CGT qui est attaquée !

Il faut d’urgence une loi d’amnistie sociale afin que toutes et tous puissent continuer à militer sans redouter qu’un matin, on se retrouve en garde à vue, poursuivi, traqué pour avoir juste voulu défendre l’intérêt de tous et recherché le progrès social.

Montreuil, le 7 février 2014