La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique

Réforme de l’Etat

Nouveau secrétaire d’Etat, une très mauvaise nouvelle

mercredi 4 juin 2014
PDF - 121.7 ko
texte en pdf

La création d’un secrétariat d’Etat chargé de la Réforme de l’Etat et de la Simplification, placé auprès du Premier ministre, est une très mauvaise nouvelle.

Considérer que réforme de l’Etat et simplification vont de pair, c’est admettre que l’objectif n’est pas de rendre le meilleur service possible dans l’intérêt général mais d’adapter l’Etat aux exigences de l’entreprise.

Le gouvernement veut gérer la France comme une entreprise, au service des grandes entreprises.

Rattacher la réforme de l’Etat au Premier ministre, et la Fonction Publique au ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique, est un non-sens. Comment imaginer l’architecture, le contenu et l’organisation des missions publiques en dehors des agents chargés de la mettre en œuvre ?

Le rattachement au Premier ministre de la « Réforme de L’Etat », au lendemain de l’annonce d’une réforme territoriale majeure créant des « super régions », est tout, sauf innocent.

Pour la CGT, le dessein du gouvernement est très clair : adapter l’organisation de l’Etat aux contraintes budgétaires drastiques et conformes à la politique d’austérité décidée par le gouvernement. Il aurait été plus juste de baptiser ce nouveau secrétariat « Secrétariat d’Etat aux économies de dépenses publiques » .

La grave crise sociale que traverse la France appelle d’autres réponses. Les politiques publiques doivent se définir et s’organiser au service de l’ensemble de la population, pour un développement humain durable.

Montreuil, le 4 juin 2014