La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Lutte contre la pauvreté

Mobilisation des travailleurs sociaux le 2 juin

vendredi 30 mai 2014

Alors que se tiendront, à Paris, lundi 2 juin, les Assises interrégionales du travail social pour les régions Ile-de France et Centre, la Fédération CGT des Services publics a déposé un préavis de grève pour les travailleurs sociaux et l’ensemble des personnels des services sociaux et médico-sociaux. Elle appelle à un rassemblement, entre 12h et 14h, devant le siège de l’Association Immobilière de l’école militaire (AIEM) où se dérouleront ces Assises.

Sur le papier, ces Assises interrégionales, annoncées fin 2013 par le Président de la République lors de la Conférence de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, sont supposées contribuer à la préparation d’États généraux du travail social, en même temps qu’à l’élaboration d’un « plan d’action pour refonder le travail social ». Sur le terrain, c’est une autre histoire…

Selon la Fédération CGT, ces Assises se déroulent dans un climat délétère et d’incertitude du fait de la situation sociale dégradée et de l’annonce des prochaines réformes en matière d’action publique territoriale. L’avenir de la compétence Action sociale est clairement posé sans qu’aucune réponse claire ne soit apportée sur le pilotage de cette compétence et les conséquences pour les travailleurs sociaux qui en ont la charge.

Les travailleurs sociaux et les autres professionnels qui interviennent dans la mise en œuvre des missions de service public ne sont pas dupes. L’État veut imposer des politiques publiques/sociales déjà décidées en amont et instrumentaliser la participation des acteurs au nom d’un soi-disant travail coopératif.

Deux thèmes principaux seront abordés le 2 juin, dont celui de l’hébergement, sujet crucial, notamment en Ile de France, où la demande est très forte.

« Quand on appelle le 115 en Seine Saint Denis, seul 1 appel sur 10 est suivi d’un hébergement d’urgence », dénonce ainsi Alain Dru, Secrétaire général de la CGT-PJJ, qui rappelle que « plusieurs dizaines de milliers de personnes sont en attente de logement social en France. »

Le deuxième thème porte sur la complémentarité des métiers du social. Sur cette question là également, les travailleurs sociaux, présentés comme les garants de la cohésion sociale, voient la situation se dégrader de plus en plus et leurs missions se réduire comme peau de chagrin.

« Dans le cadre des coupes budgétaires voulues par le gouvernement, on assiste à une déqualification globale des travailleurs sociaux », explique, encore, Alain Dru, en poursuivant « ces assises n’ont pas été préparées au plus prêt du terrain […] Les travailleurs sociaux n’ont peu ou pas été consultés et sont obligés de prendre des RTT si ils veulent assister aux Assises de lundi. »

Il risque, en effet, d’être difficile pour l’ensemble des travailleurs sociaux de se faire entendre aux Assises interrégionales du travail social.

Pour le Secrétaire général de la CGT-PJJ, « le danger est d’avoir des prises de position uniquement des cadres des administrations », ce qui pourrait complètement occulter les réels problèmes de terrain des professionnels.

Une inquiétude largement partagée par celles et ceux qui, au quotidien, œuvrent pour favoriser l’inclusion sociale, puisque, aux côtés des organisations syndicales CGT, la FSU, SUD-Solidaires et FA-FP revendiquent d’autres réponses à la crise et à la paupérisation de la population que l’accentuation des politiques d’austérité qui réduisent le travail social à une rationalité économique au détriment de la dimension humaine et des solidarités nationales.

Pour la CGT, des réponses immédiates doivent être apportées en termes de reconnaissance statutaire et salariale pour les travailleurs sociaux et de moyens pour l’action sociale et médico-sociale.

La Fédération CGT des Services publics et son Union Fédérale des Ingénieurs Cadres et Techniciens appellent donc les travailleurs sociaux et l’ensemble des personnels des services sociaux et médico-sociaux :

  • à faire entendre leur voix dans toutes les futures Assises interrégionales
  • à se rassembler, le 2 juin de 12h à 14h, devant l’ASIEM à Paris, où celles concernant les régions Ile-de-France et Centre se tiendront.

La Fédération a déposé à cet effet un préavis de grève de 0h à 24h, le lundi 2 juin 2014, pour les travailleurs sociaux et l’ensemble des personnels des services sociaux et médico-sociaux.

  • Ecoutez Alain Dru, Secrétaire général de la CGT-PJJ.