La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Incendie de la MSA et du centre des Finances de Morlaix

Manifestation de soutien le 30 septembre

vendredi 26 septembre 2014 , par Frédéric Dayan

Les organisations syndicales CGT des Finances ainsi que celles des Organismes sociaux ont réagi après les saccages menés dans la nuit du 19 au 20 septembre à Morlaix. Elles apportent leur soutien aux personnels dont on a détruit les locaux et les outils de travail et dénoncent ces attaques contre les services publics et les outils de la solidarité.

A l’appel de plusieurs syndicats CGT, Solidaires, FO et CFDT de la Fonction publique, une manifestation aura d’ailleurs lieu à Morlaix le 30 septembre à 11:30, place du Pouliet.

Dans un communiqué, le collectif Mutualité sociale agricole de la fédération CGT des Organismes sociaux a vivement réagi. Il rappelle que les salariés de la MSA n’en sont pas responsables et subissent eux aussi les méfaits de la crise.
Et si les militants CGT peuvent comprendre la colère du monde agricole, ils interrogent : "La solution est-elle de détruire les locaux de la MSA ?"
Ils rappellent aussi que "depuis de nombreuses années, la MSA est utilisée par les différents gouvernements, comme amortisseur social en exonérant du paiement des cotisations les agriculteurs victimes des crises agricole.

La CGT des organismes sociaux rappelle également que, "en moyenne, lorsqu’un agriculteur verse 1 € à la MSA, celle-ci lui en reverse 5 € et que la FNSEA soutient la politique agricole commune européenne, qui est pour nous la véritable cause des problèmes des revenus des petits exploitants agricole, car elle favorise à grands coups de subvention les plus riches d’entre eux ." D’ailleurs, s’agissant ce syndicat agricole, la CGT des organismes sociaux condamne fermement les propos du Président de la FNSEA, qui s’est permis de féliciter et de mettre en avant le courage de ces agriculteurs !
Même colère du coté des syndicats de fonctionnaires dont les collègues ont vu leurs locaux détruits. Elles rappellent qu’elles sont "aux premières loges du combat contre la politique actuellement menée. Mais, s’attaquer aux services publics et aux outils de la solidarité, c’est faire complétement fausse route et desservir les causes pour lesquelles on prétend lutter.

Il convient donc que toute la lumière soit faite sur les exactions commises et que les responsabilités soient clairement identifiées.

A l’évidence, les évènements de Morlaix nous concernent tous.
C’est pourquoi, nous continuons à témoigner notre solidarité pleine et entière aux agents directement impactés. Il est indispensable que toutes et tous retrouvent des conditions dignes pour exercer leurs missions d’intérêt général dans les plus brefs délais."

Les organisations CGT confirment "leur détermination à tout mettre en œuvre pour développer les services publics, les moyens de leur fonctionnement et pour contribuer à l’amélioration des conditions de travail des personnels dans tous les domaines. A l’évidence, cela passe par une rupture totale avec l’austérité menée par le gouvernement, celle conduite hier par la droite et les prétentions exorbitantes du MEDEF."

Lire le tract commun des syndicats des Finances