La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Liberté de la presse

Loup Bureau enfin libéré !

lundi 18 septembre 2017

Accusé par les autorités turques d’« appartenance à une organisation terroriste armée », le journaliste était retenu depuis le 26 juillet dans la prison de Sernak. Il a pu regagner la France dimanche matin, fatigué mais « soulagé ».

Sa détention aura duré plus de cinquante jours. Après des semaines d’enfermement, de menaces et d’intimidations, Loup Bureau a enfin pu regagner la France le dimanche 17 septembre, grâce à une forte mobilisation du collectif de soutien, des autorités françaises, des associations et des syndicats.

Les autorités turques l’avaient interpellé le 26 juillet dernier après la découverte de photos le montrant en compagnie de combattants kurdes syriens. Accusé d’appartenir à « une organisation terroriste armée », il avait alors été embastillé à la prison de Sernak, frontalière de l’Irak et de la Syrie.

Se félicitant de sa libération, le SNJ-CGT, le SNJ et la CFDT-Journalistes rappellent toutefois que « cinq journalistes du quotidien turc Cumhuriyet sont toujours derrière les barreaux de même que Deniz Yücel, journaliste germano-turc employé par Die Welt et Oğuz Güven, rédacteur en chef de l’édition en ligne du quotidien Cumhuriyet ainsi que beaucoup d’autres (158 à ce jour) ». Bien que libéré, Loup Bureau fait par ailleurs toujours l’objet de poursuites de la part de la justice turque, qui pourrait le juger en son absence.

Rappelant que « la bataille pour la liberté de l’information et la liberté syndicale en Turquie se livre aussi en Europe », les syndicats français de journalistes indiquent qu’ils continueront de se mobiliser pour que cesse la répression de la presse dans ce pays.