La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Travail  >> Syndicalisme  >> Démocratie sociale
Publié le lundi 2 mars 2015

Démocratie sociale : la CGT a des ambitions



Dans la négociation conduite à l’échec par l’obstination patronale, la Cgt a défendu l’idée d’un accord comportant de vraies avancées pour l’ensemble des salariés en matière de représentation collective et de droit syndical :

• pas un salarié sans représentant du personnel, car les salariés, quels que soit leurs statuts dans l’entreprise doivent avoir les mêmes droits ;

• des institutions représentatives du personnel au plus près de la réalité du travail, de l’entreprise car on ne peut être bien représenté et défendu que par ceux qui sont au plus prêt du terrain ;

• des droits d’expression nouveaux pour les salariés sur le contenu et l’organisation du travail car ce sont les salariés qui connaissent le mieux leur travail ;

• l’amélioration de l’information et de la consultation des salariés sur la stratégie de l’entreprise car une entreprise où le dialogue social est favorisé fonctionne mieux ;

• le contrôle et l’évaluation des aides publiques aux entreprises car ces aides doivent bénéficier à l’emploi et aux salariés ;

• la création de Comité d’hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) de site pour être au plus près de la réalité du travail ;

• des droits pour les salariés syndiqués notamment pour se réunir ;

• la modification des règles de négociation interprofessionnelle pour qu’elles se déroulent à égalité et non sous l’emprise du Medef.