La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Pyrénées Orientales

Les facteurs de Rivesaltes assignent la poste au TGI

jeudi 16 novembre 2017

Après avoir fait une grève historique de sept mois l’an dernier pour défendre leurs emplois et leurs conditions de travail, les facteurs et factrices de Rivesaltes, Espira et Claira, ainsi que les syndicats CGT Fapt 66 et Sud Poste 66 sont obligés d’assigner la poste en justice pour n’avoir pas respecté l’accord de fin de grève signé en 2016. Cette lutte et cette victoire avaient permis de sauver quelque 30 emplois.

Problème : depuis le 1er juillet 2016, la poste refuse d’appliquer cet accord dans sa globalité. Elle ne respecte pas, en particulier, le principe d’équité de traitement des grévistes. « Tous ont été lésés, mais plus particulièrement les agents à temps partiel », relève un communiqué syndical.

Face à l’absence de dialogue social, les facteurs et leurs syndicats n’ont d’autre choix que de porter l’affaire au tribunal de grande instance. La première audience s’est tenue ce 15 novembre. « Cette affaire démontre bien que l’idéologie des ordonnances Macron ne renforcera pas un dialogue social déjà de façade et qu’il n’est pas acceptable de négocier la régression sociale », écrivent les syndicats CGT Fapt 66 et Sud poste 66.