La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le jeudi 12 avril 2018
Elections Fonction publique

Les emplois nécessaires pour la Fonction publique



Depuis des décennies, le matraquage médiatique et politique véhicule l’idée que « les effectifs de la fonction publique ont explosé depuis deux ou trois décennies et leur poids est devenu insupportable dans les dépenses publiques » justifiant ainsi les réductions drastiques dans toute la fonction publique. D’ailleurs, le gouvernement Macron entend baisser de 60 milliards d’euros la dépense publique sous son quinquennat avec la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires.

Or, affirmer qu’on assiste à une explosion des effectifs dans la Fonction publique, sans le corréler à l’augmentation de la population active, est un argument inepte qui vise la manipulation de l’opinion. En l’espèce, sur les vingt dernières années, la part des emplois de la Fonction publique dans la population active est passée de 20,34 % à 20,43 %. Quelle explosion incontrôlée des effectifs !

Par ailleurs, la part des emplois précaires a considérablement augmenté dans les trois versants de la Fonction publique. C’est pourquoi, la CGT milite pour l’arrêt immédiat de toutes les formes de suppressions d’emplois et, dans le même temps, la création de tous les emplois statutaires dont notre société a besoin.

Par exemple, pour faire face aux missions des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, il faut au plus vite déclencher la création de 100 000 emplois par l’intermédiaire d’un plan d’urgence emploi/formation.

Pour en savoir plus, voici le document tiré des revendications de la CGT pour la fonction publique et ses agents :