La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mercredi 13 septembre 2006

Les dates clés du syndicalisme international



1864 - Création à Londres de la 1° Internationale : l’Association internationale des travailleurs AIT (disparaît en 1876)

1889 - Naissance à Londres de la 2° Internationale ouvrière socialiste IS. A l’origine l’IS a une dimension syndicale et politique. Les syndicats sont appelés à s’unir dans les Secrétariats professionnels internationaux (SPI).

- Création du 1° mai

Création de l’Internationale syndicale des typographes – des syndicats CGT y participent activement

1890 - Création de la Fédération internationale des mineurs – des syndicats CGT y participent activement

1901 - Création à Dublin du Secrétariat syndical international SSI auquel la CGT adhérera plus tard

1910 - Conférence des Femmes socialistes. Adoption du 8 mars comme Journée internationale de lutte des femmes

1913 - Conférence internationale de Zurich : transforme le SSI en Fédération syndicale internationale FSI. La CGT y adhère

1919 - Création à Moscou de la 3° internationale (communiste) qui est une internationale politique. Dissoute entre 1943 et 1947, elle disparaîtra définitivement en 1956

Reconstitution de la FSI

1920 - Création de la Confédération internationale des syndicats chrétiens CISC.

Adhérent français CFTC

1921 - Création à Moscou de l’Internationale syndicale rouge (ISR) - suite à la création de la 3° Internationale en 1919 - à laquelle pour la France adhère la CGTU. L’ISR cessera ses activités en 1937.

1945 - La Fédération syndicale mondiale, FSM, est créée à Paris, en prolongement de la FSI et regroupe, dans une démarche unitaire, les syndicats autrefois affiliés à la FSI et les indépendants à l’exception des adhérents de la CISC. Les SPI restent en dehors de la FSM. La CGT fait partie des organisations fondatrices

1948 - Scission au sein de la FSM

1949 - Création de la Confédération internationale des syndicats libres, CISL. Adhérent français : Force ouvrière

1968 - La CISC devient Confédération mondiale du travail CMT

1973 - Création de la Confédération européenne des syndicats, CES. Adhérents français : FO puis CFDT (en 1974) et CFTC (en 1990).

1979 - Départ de la CFDT de la CMT

1989 - Adhésion de la CFDT à la CISL

1995 - Départ de la CGT de la FSM. 

1999 - Adhésion de la CGT et de l’UNSA à la CES

2000 - Congrès de la CISL à Durban : débat du Millénaire ; début des discussions entre la CISL et la CMT

2003 - Congrès de la CES à Prague – l’intervention de Guy Ryder,
secrétaire général de la CISL devant le congrès est l’occasion du lancement du processus

2004 - Le processus est lancé avec les organisations syndicales sans affiliation internationale