La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mardi 30 mai 2017

Les conventions « ruralité » marquent-elles la fin de « l’école du village » ?



Trois ans après la signature de la première « convention pour une politique active en faveur de l’école rurale et de montagne » dans le Cantal, il va falloir mesurer l’impact sur le système éducatif de ces nouvelles formes de négociation entre Éducation nationale et collectivités locales.
Cette contractualisation a ouvert de nouvelles réflexions « cassant » l’annualité de la carte scolaire.
Sur le terrain, des élus s’inquiètent de discours de représentants de l’État prônant une « masse critique » de classes et des RPI de plus en plus concentrés, dont ils doutent de la plus-value pédagogique.
Face aux réticences locales, la réorganisation du tissu scolaire et la gestion intercommunale des écoles avancent à petits pas.

(source AEF du 4 mai)