La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Conditions de travail

Le suicide de trop à l’hôpital européen Georges Pompidou à Paris !

lundi 13 février 2017

Le 6 février dans la nuit, un infirmier se donnait la mort sur son lieu de travail, l’hôpital européen Georges Pompidou. Ce drame a eu lieu un peu plus d’un an après le suicide du professeur Jean-Louis Megnien, dans le même établissement de santé. Depuis six mois, six infirmiers se sont suicidés dans des établissements de santé en France.

La fédération santé action sociale se félicite de la mise en place par le CHSCT local d’une enquête. Quel que soit le futur résultat de celle-ci, un constat s’impose : les professionnel.le.s de santé n’en peuvent plus, ne sont pas entendu.e.s !
Livré.e.s à un management dur et focalisé sur les résultats financiers, soumis.e.s à des contraintes de temps et des charges de travail toujours plus fortes, à des restructurations à tout-va, ces professionnel.le.s sont désemparé.e.s autant par les conséquences sur leurs patients, sur leurs proches ou sur eux-mêmes. Les grands plans de communication du gouvernement et la mise en place des cellules psychologiques ne peuvent être les seules réponses apportées en termes de politiques de santé. L’humain doit, de toute urgence, reprendre sa place centrale au sein des établissements de soins, pour les patients comme pour les professionnel.le.s.
- L’éthique soignante doit prévaloir sur toutes les considérations financières.
- Une vraie attention et une vraie reconnaissance doivent enfin intervenir pour ces
professionnel.le.s travaillant pour l’intérêt général.

Les personnels de la santé et de l’action sociale seront mobilisé.e.s le 7 mars prochain pour retrouver la dignité au travail et pouvoir exercer leurs missions auprès de toute la population.