La cgt

NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 16 février 2015

Le congé individuel de formation



Je suis en CDI et j’ai 24 mois d’ancienneté, consécutifs ou non, en tant que salarié dont un an dans l’entreprise actuelle.
Le congé individuel de formation (CIF) me permet de suivre, en étant rémunéré, une formation de mon choix même si elle ne correspond ni à mon emploi actuel, ni à l’activité de mon entreprise. C’est la possibilité pour moi de réaliser un projet personnel, d’accéder à un niveau supérieur de qualification ou de changer d’activité ou de profession.
Il se déclenche à ma seule initiative mais je dois obtenir une autorisation d’absence de mon employeur.
Durant la formation le contrat de travail est suspendu mais le lien de subordination demeure.

Mon salaire continue à m’être versé par l’entreprise qui se fait rembourser par l’organisme agréé pour gérer le CIF (Fongecif ou autre). En plus de mon salaire, les frais de formation ainsi que les frais de transport et d’hébergement peuvent être pris en charge.
Les conditions de prises en charge financières peuvent varier d’un organisme à l’autre.
La durée de prise en charge peut être d’un an ou de 1 200 heures (plus si accord collectif).
Je suis en CDD, ou demandeur d’emploi après un CDD, je peux bénéficier d’un CIF selon des conditions spécifiques d’ancienneté. Pendant la formation c’est l’organisme agréé pour gérer le CIF (Fongecif ou autre) qui me rémunère.
Si je suis en intérim, des modalités spécifiques me sont applicables notamment concernant les conditions d’activité antérieure.
Je peux abonder le financement de mon CIF avec les heures de mon compte personnel de formation (CPF) dont je dispose.