La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le jeudi 24 mars 2011

La vieillesse est un âge de la vie, ce n’est pas une maladie

handicap, Aide à l’autonomie

Vieillir c’est vivre et être soumis, comme
tous les êtres vivants, quel que soit leur âge,
au risque de la maladie, à la perte partielle ou
importante de son autonomie. Mais il est nécessaire
de combattre les idées reçues : la plupart
des personnes âgées sont autonomes.

Il n’y a aucune fatalité biologique à perdre son
autonomie à partir d’un certain âge. Cela dépend
de la trajectoire de vie et résulte toujours d’une
maladie.

Malgré des conditions de vie et de travail
difficiles et l’absence d’une réelle politique de
prévention, 73 % des 85 ans et plus, sont autonomes
et se disent en bonne santé. 9 %, seulement,
des plus de 60 ans bénéficient de l’Allocation
personnalisée d’autonomie (Apa) en raison
d’une perte d’autonomie totale ou partielle.

L’espérance de vie en bonne santé augmente
plus vite que l’espérance de vie. Ainsi, un an
d’espérance de vie gagné, c’est un an et quatre
mois de vie en bonne santé supplémentaires.
Les périodes de perte d’autonomie, quand elles
existent, sont de plus en plus tardives et plus
courtes.

Il faut promouvoir une réponse adaptée aux
besoins des personnes âgées en perte d’autonomie.
Il faut également imposer des choix conduisant
à une amélioration de la santé à tout âge,
permettant de prévenir la perte d’autonomie :
politique de santé, conditions de vie au travail,
environnement, habitat…