La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Tour de France social 2014

À Narbonne avec les saisonniers et à Reims pour un colloque sur le sport en entreprise

vendredi 11 juillet 2014 , par Sabine Ferry , Philippe Gelinaud

Alors que la caravane de la CGT et de la NVO suivant le parcours du Tour de France cycliste a fait étape ce 10 juillet à Reims, celles parties à la rencontre des travailleurs saisonniers et des salariés sur leurs lieux de vacances étaient à Narbonne.

À Narbonne, la saison est souvent le seul horizon possible

Saint-Pierre-la-Mer est la station balnéaire par excellence. Située à 10 km de Narbonne, sa population est multipliée par quinze les deux mois que dure la saison d’été. Ce mercredi 10 juillet, une vingtaine de militants CGT étaient présents sur le marché et les commerces, à la rencontre des travailleurs saisonniers.

Faire connaître leurs droits est nécessaire pour ces travailleurs précaires, qui n’ont souvent comme recours à la fin de l’été, que de s’adresser à la CGT quand la saison s’est mal passée. L’union locale de Narbonne a, par exemple, défendu l’an dernier des saisonniers dont le patron a tout simplement mis la clé sous la porte le 15 août, une fois la saison presque terminée, sans payer ses employés. Certains patrons organisent un turnover en licenciant systématiquement à la fin de la période d’essai ou embauchent des saisonniers « à la tache ».

La saison est souvent le seul horizon possible pour les salariés de Narbonne. En effet, le taux de chômage y atteint 17% et 70% des emplois sont saisonniers sur les 4100 prévisions d’embauche pour 2014 annoncées par les employeurs.

La communauté d’agglomération porte actuellement un projet de mise en place d’une maison des saisonniers commune Narbonne - Béziers. L’idée est louable mais la CGT souhaite que des moyens à la hauteur des besoins y soient consacrés. La maison des saisonniers doit servir aux salariés saisonniers, or ils semblent être ignorés pour l’instant, les seules initiatives déjà menées concernent uniquement les employeurs.

Colloque « Le sport en entreprise » à Reims

Jeudi 10 juillet, une vingtaine d’élus de comités d’entreprises ont participé à un colloque sur « Le sport en entreprise » organisé par l’union départementale CGT de l’Aube à Reims, en présence de Jean-François Davoust, conseiller confédéral en charge des questions du sport à la CGT.

À l’issue de ce colloque, les participants ont rejoint le barnum CGT du Tour de France cycliste installé devant l’union départementale, elle-même située à quelque 800 m de la ligne d’arrivée de l’étape Arras / Reims. Un grand nombre de spectateurs ont pris le temps d’échanger avec les militants qui faisaient connaître les analyses et propositions de la CGT sur le coût du capital en leur remettant le numéro spécial de la NVO (Nouvelle vie ouvrière).

Ce hors-série, ainsi que le dernier numéro de la NVO, étaient à disposition de celles et ceux qui, attendant le passage du Tour de France et de sa caravane publicitaire, avaient la possibilité de s’initier aux échecs, contribuant ainsi à l’initiative « Un coup d’avance avec la CGT », engagée il y a deux ans avec Europe échecs.

Eric et Guillaume, les deux animateurs d’Europe échecs, communiquant leur passion et partageant les secrets de leur haut niveau de jeu, invitaient les amateurs à réfléchir sur la société au travers de ce jeu de stratégie qui permet au plus petit pion de faire échec au roi... Face au diktat des gouvernants de ce monde qui prennent les salariés pour des pions, personne ne pouvait échapper à la métaphore et tous relevaient, amusés, la similitude avec la proposition de la CGT de se réunir pour agir et de s’organiser pour gagner.


- Voir notre dossier "Saisonniers" et la carte de France des étapes de la caravane