La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Travail  >> Les 32 heures
Publié le mercredi 18 janvier 2017
Enquête de la Dares

La réduction de la durée réelle du temps de travail passe par les 32h hebdomadaires



C’est une enquête de la Dares [1] qui bizarrement a été peu relayée dans les médias et dans les discours de campagne : pourtant son contenu mérite le détour et éviterait à beaucoup de prétendants à la présidence de raconter un peu n’importe quoi sur la durée légale des 35 heures...

Selon la Dares, En 2015, les salariés à temps complet travaillent en moyenne une durée habituelle hebdomadaire de travail de 39,1 heures. Les salariés à temps partiel ont une durée habituelle de travail de 23,3 heures par semaine. Les cadres et professions intellectuelles supérieures ont des durées de travail plus longues que les professions intermédiaires, les employés et les ouvriers (43,2 heures en moyenne). Cela démontre que les salariés travaillent déjà plus dans le cadre légal actuel mais qu’ils sont rémunérés avec la base légale des 35 heures, ce qui permet de déclencher le paiement des heures supplémentaires dès la 36e heure ou la récupération de jours de RTT et de congés en cas d’annualisations du temps de travail ou de forfaits jours. Sans la durée légale à 35 heures, ces salariés se verraient privés d’heures supplémentaires et de jours de congés et travailleraient gratuitement au-delà des 35 heures !

Dans le même temps les inégalités devant le temps de travail persistent et se creusent : Les temps partiels subis ne travaillent que 23 heures alors que les salariés à temps complet sont eux à 39 heures et que les cadres dépassent les 43 heures hebdomadaires.

La proposition de la CGT de passer par une nouvelle réduction collective du temps de travail à 32 heures permettrait de résorber ces inégalités : le déclenchement des heures supplémentaires se faisant à la 33e heure, cela renchérit le recours aux heures supplémentaires tout en augmentant les salaires horaires pour tous les salariés à temps plein, comme à temps partiel et contribue donc à résorber les inégalités en matière de temps de travail.

[1Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques, La durée du travail, principaux indicateurs, publiée le 21 décembre 2016