La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le jeudi 12 avril 2018
Elections Fonction publique

La mutation des services publics et des territoires



Sous la pression du capital et d’une conception libérale, mondialisée et européenne de l’organisation des territoires, encourageant leur autonomie et leur mise en concurrence, la forme d’organisation des Etats évolue. En France, l’Etat « régionalisé » est acté par l’arsenal législatif mis en œuvre depuis 2010 pour réformer l’organisation territoriale de la République.

Les différentes réformes menées au niveau des collectivités territoriales, des administrations territoriales de l’Etat et du secteur de la santé portent une nouvelle conception des finalités et de l’organisation des services publics, dictée par l’idéologie libérale de la « chasse aux dépenses publiques », au détriment d’un service public guidé par l’intérêt général. Désormais, la conception de l’organisation du travail est basée sur la flexibilité des personnels, le recul des droits, ce qui entraîne la détérioration des conditions de travail.

Pour la CGT, il est urgent d’ouvrir un débat public sur l’avenir des politiques publiques, des services publics et de la Fonction Publique, car toutes les réformes engagées se font dans un déni de la démocratie politique et sociale. Par ailleurs, la CGT milite pour la mise en œuvre d’une autre conception des finalités, du sens et du rôle des services publics, afin d’enfin sortir des politiques d’austérité, avec l’octroi des moyens de financement nécessaires.

Pour en savoir plus, voici le document tiré des revendications de la CGT pour la Fonction Publique et ses agents :