La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • Loi Travail XXL
    Actions et mobilisations le 21 septembre ›››

    La CGT lance un appel national à la grève et la mobilisation le 21 septembre 2017, afin de protester contre la Loi Travail XXL – qui s’annonce dangereuse pour les salariés et leurs représentants – et de faire part de ses propositions. Pour ne pas rater le prochain rendez-vous national, retrouvez la carte des manifestations ci-après. !function(e,t,s,i)var n="InfogramEmbeds",o=e.getElementsByTagName("script"),d=o[0],r=/^http:/.test(e.location) (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Migrants
    La Ferc dénonce la condamnation de Pierre-Alain Mannoni ›››

    La Ferc-CGT dénonce le délit de solidarité dont a été victime Pierre Alain Mannoni, qui a écopé de deux mois de prison avec sursis, par la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Enseignant chercheur à Nice, Pierre Alain Mannoni avait transporté dans son véhicule trois jeunes femmes érythréennes dont un mineure, lesquelles nécessitaient soins et protection. « J’ai secouru des personnes blessées, en détresse, c’est le geste qu’il fallait faire », s’est-il défendu. Il (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Entretien avec André Forest, président de l’USTKE
    L’USTKE vient défendre l’indépendance de la Kanaky ›››

    Fondée en 1981 par Kotra Uregei, l’union syndicale des travailleurs kanaks exploités (USTKE), est la principale confédération de la Kanaky, proche de la CGT. André Forest, son président depuis mars 2014, était en tournée en France début septembre - il n’a pas oublié de faire une halte à la Confédération à Montreuil - pour partir à la rencontre de ces alliés français - partis et syndicats - afin de promouvoir le référendum et de défendre l’indépendance de la (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Commerce
    Agression physique contre un élu dans un McDonald’s ›››

    L’escalade de la violence et de l’intimidation a atteint un pic dans la nuit du 15 au 16 septembre, au McDonald’s de Villefranche-de-Rouergue (12) : un élu DP, Quentin Leyrat, a été agressé physiquement. Cette agression, selon la Fédération Commerce CGT, est la résultante de l’hostilité distillée par la gérante de ce restaurant. Car depuis le 23 août, une dizaine de salariés, dont des élus CGT, sont en grève dans ce McDonald’s pour réclamer une (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Liberté de la presse
    Loup Bureau enfin libéré ! ›››

    Accusé par les autorités turques d’« appartenance à une organisation terroriste armée », le journaliste était retenu depuis le 26 juillet dans la prison de Sernak. Il a pu regagner la France dimanche matin, fatigué mais « soulagé ». Sa détention aura duré plus de cinquante jours. Après des semaines d’enfermement, de menaces et d’intimidations, Loup Bureau a enfin pu regagner la France le dimanche 17 septembre, grâce à une forte mobilisation du collectif (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Sécurité sociale
    Une conquête à préserver et à renforcer ! ›››

    Ambroise Croizat déclarait à l’Assemblée nationale, en octobre 1950 : « Jamais nous ne tolérerons que soit renié un seul des avantages de la Sécurité sociale. Nous défendrons à en mourir, et avec la dernière énergie, cette loi humaine et de progrès... » Conscients de cette histoire, à nous de mener le combat engagé par la CGT pour une protection sociale du xxie siècle répondant aux besoins de tous. NUMÉRO SPÉCIAL DES CAHIERS DE L’INSTITUT CGT D’HISTOIRE (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Société
    En 2015, des riches toujours plus riches ›››

    Selon une étude de l’Insee, en 2015, les niveaux de vie repartent à la hausse après plusieurs années de baisse. En effet, le niveau de vie des 10 % de personnes aisées augmentent de 1,4 %, et les 5 % les plus aisés voient leurs revenus augmenter de 2,3 %. Selon l’Insee, cette « inversion de tendance » peut s’expliquer par le dynamisme des salaires et des pensions dans le haut de la distribution. Cette augmentation est de plus en plus marquée à mesure (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Audiovisuel public
    Non à un nouveau plan d’économie ! ›››

    Le 12 septembre, jour de mobilisation contre la Loi Travail, Le Monde publiait un article annonçant que le gouvernement demandait d’importantes économies supplémentaires à France Télévisions, Radio France, France Médias Monde (France 24, RFI…) et Arte, de l’ordre de 88 millions d’euros au total, pour 2018. Économies qui viendraient s’ajouter à celles prévues dans les contrats d’objectifs et de moyens (COM) signés entre l’État et les entreprises (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Loi Travail XXL
    Ce que vous aviez AVANT, ce que vous perdez APRES... ›››


    Voir tout le texte ›››
  • 12 septembre
    Provocations policières dans la ville de Lyon ›››

    Les forces de l’ordre ont bloqué le cortège de tête dès le début de la manifestation. Elles ont ensuite chargé et isolé une partie des manifestants sans raison apparente. L’union départementale CGT du Rhône revient dans un communiqué sur les provocations policières qui ont tristement perturbé la manifestation du 12 septembre à Lyon, ville dans laquelle est élu le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. La manifestation avait démarré sous les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • 12 septembre
    La CGT manifeste sa diversité avec puissance ›››

    Ce 12 septembre, la CGT a réussi son pari. Ce sont plus de 400 000 manifestants qui ont battu le pavé, aux quatre coins de la France, venant de tous horizons. Plus de 400 000 citoyens en colère contre les ordonnances Macron ont défilé ce 12 septembre dans toute la France. Un véritable succès pour la CGT, qui sonne le coup d’envoi de la bataille contre la loi XXL. Parmi les 200 manifestations qui se sont déroulées aux quatre coins de l’Hexagone, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Libertés syndicales
    Nancy, Villejuif : les hébergements syndicaux dans le collimateur des mairies ›››

    Ce n’est pas nouveau, les libertés syndicales sont régulièrement attaquées. Focus sur la bourse du travail de Villejuif où les syndicats sont menacés d’être expulsés et le local syndical de Nancy, où la CGT est également menacée d’être expulsée. Dans un rapport de mai 2013, réalisé à la demande du ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social de l’époque, l’IGAS pointait du doigt l’importance de la mise à disposition (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Loi Travail XXL
    Les fédérations Transports CGT et FO appellent à la grève illimitée le 25 septembre ›››

    Après avoir appelé de concert à se mobiliser et descendre dans la rue le 12 septembre, les fédérations Transport de Force ouvrière et de la CGT ont organisé une conférence de presse pour annoncer une grève reconductible dans les transports à partir du 25 septembre. Jérôme Vérité, secrétaire général de la CGT Transport, a rappelé que les entreprises du transport avaient lancé des centaines d’appel à la grève pour la journée du 12 septembre. « Les entreprises (...)
    Voir tout le texte ›››
  • FAPT
    La direction de La Poste veut imposer le travail dominical à ses salariés ›››

    Dans un communiqué du 13 septembre, la Fédération nationale des salariés du secteur des activités postale et de télécommunications (FAPT) CGT dénonce la décision unilatérale du président de Chronopost d’ouvrir la livraison des colis et les agences le dimanche. © Jean-Louis Zimmermann – Flickr Le 6 septembre dernier, les salariés de Chronopost (filiale du groupe La Poste) ont appris la décision unilatérale de leur président d’ouvrir la livraison des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Fête de l’Huma 2017
    Tous au Forum social ›››

    Des dizaines de milliers de visiteurs se retrouveront les 15, 16 et 17 septembre prochains au Forum social, après la grande mobilisation syndicale du 12 septembre contre les ordonnances du gouvernement Macron sur le projet de la nouvelle Loi Travail. Sur les trois jours se dérouleront 10 débats et seront présents L’Humanité, la Nouvelle Vie Ouvrière, Options, Vie Nouvelle, ainsi qu’une multitude d’acteurs économiques, industriels, syndicaux, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Mobilisation du 12 septembre
    Des soutiens du monde entier ! ›››

    Des soutiens venus d’un peu partout pour cette journée de mobilisation : cliquez sur une image pour lancer le diaporama.
    Voir tout le texte ›››
  • Loi Travail XXL
    Actions et mobilisations le 12 septembre ›››

    La CGT lance un appel national à la grève et la mobilisation le 12 septembre 2017, afin de protester contre la Loi Travail XXL, qui s’annonce dangereuse pour les salariés et leurs représentants. Pour ne pas rater le prochain rendez-vous national, retrouvez la carte des manifestations ci-après. Carte des mobilisations dans les départements !function(e,t,s,i)var n="InfogramEmbeds",o=e.getElementsByTagName("script"),d=o[0],r=/^http:/.test(e.location) (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Irma
    Appel à la solidarité avec les Antilles ›››

    L’Avenir Social et la CGT lancent un appel à la solidarité suite au passage d’Irma dans les Antilles et aux dégâts considérables et catastrophiques causé par cet ouragan. Toute notre solidarité doit s’exprimer envers ces populations durement touchées dans leur chair, dans leur vie, dans leur habitation et qui pour 50% d’entre eux ne sont pas assurés. Rétablir les communications, l’eau potable, l’électricité, déblayer les routes, soigner les blessés (...)
    Voir tout le texte ›››
  • 12 septembre
    Loi Travail, saison 2 : l’intégrale ›››

    En trois épisodes, la CGT a fictionnalisé les principales attaques que recèlent les Ordonnances Macron, dites Loi Travail XXL, contre les droits des salariés : inversion de la hiérarchie des normes, plafonnement des indemnités prudhommales, fusion des IRP et destruction du CHSCT... Visionnez de nouveau notre série : Loi Travail, saison 2 : la précarisation sur ordonnances... Loi Travail, saison 2, épisode 1 : « La précarisation sur ordonnances » (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Fédération Française d’Echecs
    Attaque et blocus contre les salarié-es : un gambit en forme de gaffe ! ›››

    Le 10 mai dernier, les salarié.es de la Fédération Française d’Echecs, suite à de nombreuses difficultés avec les dirigeant.es Fédéraux, ont créé le syndicat CGT des salarié.es de la Fédération Française d’Échecs (FFE). Dans le sport, que ce soit au niveau local (clubs/associations) jusqu’au niveau national (fédérations) en passant par les différentes structures (comités, ligues), il faut savoir que les salarié.es administratifs, sportifs et encadrants sont (...)
    Voir tout le texte ›››

Travailleurs-euses sans-papiers :

La lutte se fête... et continue !

vendredi 12 décembre 2014 , par Sabine Ferry

Le 17 décembre 2014, à la veille de la journée internationale des travailleurs migrants et de leurs familles, la CGT et l’ensemble des travailleurs, militants mais aussi journalistes, personnalités... engagés dans la lutte pour les régularisations fêteront tous les acquis obtenus jusqu’à présent.
Musiques et buffet du monde mais aussi projection du film de Marcel Trillat Etrangers dans la ville, en présence du réalisateur seront au programme.
Retour sur un mouvement sans précédent avec Francine Blanche, dirigeante de la CGT.


- Le 18 décembre 2014 aura lieu la journée internationale des travailleurs migrants, à cette occasion, la CGT célèbrera, la veille, les milliers de régularisation des travailleurs sans papiers. Pouvez-vous nous retracer la genèse et l’histoire de cette lutte et de ses acquis ?

Francine Blanche : L’occupation de l’église St Bernard en juillet 1996 a permis aux travailleurs « clandestins » de sortir de l’ombre et de se revendiquer comme « sans-papiers ». Mais la régularisation « aux normes françaises » des postes de travail de ces salariés ne vient pas alors à l’ordre du jour. On en reste –et c’est déjà important- à une vraie solidarité vis-à-vis de travailleurs mis dans des situations de travail inadmissibles, même si elles apparaissent encore comme marginales.
Il faudra attendre octobre 2006 pour que des travailleurs migrants, ne supportant plus les conditions de travail qui leur étaient imposées et les menaces de licenciement qui leur étaient faites parce qu’ils étaient sans papiers, franchissent le seuil d’une organisation locale de la CGT et demandent l’aide du syndicat. C’étaient les 22 salariés de la blanchisserie Modeluxe et l’union locale CGT de Massy (Essonne). Ils sont vite suivis par ceux de Paris Store, Buffalo Grill, Métalcouleur, OSP…Les sans-papiers revendiquent alors d’être reconnus comme travailleurs. Par la conquête des « papiers », ils veulent agir pour que leurs conditions de travail et de vie s’améliorent. Le mot d’ordre, qui deviendra celui du mouvement –« On bosse ici, on vit ici, on reste ici  »- témoigne de cette nouvelle étape.
La circulaire du 7 janvier 2008, qui visait à l’origine à protéger les patrons qui employaient des sans-papiers, ouvre une brèche dans laquelle vont s’engouffrer les travailleurs. Elle va être retournée par les salariés en lutte eux-mêmes, avec à leurs côtés la CGT.
Ce sera l’occupation du restaurant « La Grande Armée » à Paris, à partir du 12 février 2008. Le 15 avril 2008 débute la première vague de grèves menée avec la CGT par une centaine de salariés dans différentes entreprises d’Ile-de-France, suivie de la « Grande Grève » engagée par des milliers de travailleurs le 12 octobre 2009. Ils seront bientôt 6804 sur une trentaine de piquets de grève. Sans compter de multiples initiatives en régions. L’extrême détermination des grévistes, dont l’occupation pendant trois semaines nuit et jour des marches de la Bastille depuis le 27 mai 2010, le soutien de plus en plus massif des organisations de la CGT, l’unité d’action intersyndicale et interassociative de la part de ceux qui sont devenus le « groupe des 11 » déboucheront, le 18 juin 2010, sur des critères nationaux de régularisation incluant y compris des salariés intérimaires et des travailleuses auparavant non déclarées de l’aide à la personne.
Après plusieurs manifestations et occupations encore, dont celle du parvis de la Gare Montparnasse pendant deux jours en octobre 2012, les critères seront enfin concrétisés dans la circulaire de régularisation du 28 novembre 2012…

- Des milliers de travailleurs régularisés… mais la lutte continue ?

Francine Blanche : Oui, car on est loin du bout ! La circulaire de régularisation arrachée par la lutte est loin de s’appliquer correctement partout. Certaines préfectures empêchent la poursuite du contrat de travail pendant l’étude du dossier, ou refusent les travailleurs intérimaires, ou trouvent toujours que le (la)salarié(e) ne parle pas suffisamment le français. Des centaines de grévistes ne sont toujours pas régularisés. Et il faut dépasser la circulaire car il n’y a toujours pas de processus « serein » de régularisation pour les travailleurs contraints au travail au noir par leurs employeurs, -il suffit de voir par exemple ce qui se passe pour les salarié(e)s du Bd de Strasbourg à Paris-. Et le nouveau projet de loi « immigration » du 23 juillet 2014, même s’il devrait permettre d’avancer sur des cartes de séjour pluriannuelles, « oublie » les travailleurs intérimaires et ne parle pas des salariés régularisables…Alors oui, la lutte continue !

- L’initiative du 17 décembre prochain à la CGT à Montreuil rend hommage à tous ces acteurs de la lutte ?

Francine Blanche : Ces hommes et ces femmes sont les salariés les plus vulnérables qui soit, puisque sans droits là où ils travaillent et menacés d’expulsion à tout moment. Pourtant ils ont été des milliers à oser se montrer, à entrer en lutte, sachant très bien qu’il n’y avait pas de retour en arrière possible, pour arracher leurs droits. Ils sont restés des mois et des mois dans la lutte, en occupant quelquefois sous la pluie, dans le froid, des dizaines d’agences d’intérim, de chantiers, d’entreprises. Et ils ont gagné, pour eux et pour tous, puisque les critères ne s’appliquent pas qu’à une « liste ».
C’est l’honneur de la CGT d’avoir été et d’être à leurs côtés. Mais la lutte ne s’arrête pas aux « papiers ». Il faut aussi s’adresser aux prud’hommes pour mettre aux normes sociales françaises salaires et conditions de travail, reconstruire les carrières professionnelles pour récupérer les droits, notamment à la retraite, acquis par des années de cotisations… Ce n’est parce qu’on est migrants qu’on doit gagner moins !
Beaucoup d’entre eux sont aujourd’hui adhérents à la CGT. Beaucoup d’autres cherchent à y être. Sachons les accueillir et être toujours mieux le syndicat des tous les salariés ! C’est tout cela qu’on va fêter ensemble le 17 décembre, veille de la journée internationale des droits des travailleurs migrants et de leurs familles… mais on n’oubliera pas d’être aussi présents dans les différentes initiatives et manifestations du 18 décembre, dont celle de Paris -de Belleville à République ! Tant il est vrai que « la lutte se fête » mais qu’elle continue !