La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Salaires et conditions de travail

La colère monte chez les postiers

mardi 27 mai 2014 , par Sabine Ferry , Philippe Gelinaud

Les postiers sont engagés dans différents conflits sur tout le territoire alors que les annonces concernant la restructuration du groupe La Poste se succèdent depuis des mois. Si la direction parle de réorganisation, de rentabilité et d’économie, la CGT craint une baisse de qualité des services, une dégradation des conditions de travail, une augmentation de la précarité et la baisse du pouvoir d’achat.

Les agents de la Poste ne se sont pas contentés d’être présents en masse à la manifestation des fonctionnaires du 15 mai. Plus de 90 grévistes vendredi 23 mai dans les Postes du 15e arrondissement de Paris, suite à un préavis déposé par la CGT et SUD. Un conflit qui dure depuis près de quatre mois dans les Hauts-de-Seine. Grève, ce mardi 27 mai, à Sorigny (Indre-et-Loire), à l’appel de la CGT et de FO pour la plate-forme industrielle courrier Val de Loire. La colère monte chez les postiers.

Nommé en 2013 à la tête du groupe La Poste, Philippe Wahl souhaite « moderniser » l’entreprise postale, changer son modèle et en améliorer la rentabilité. Il veut ainsi réorganiser le réseau urbain ou supprimer Sofipost, la holding des filiales courrier, dont les performances sont publiquement reconnues.

Les agents rejettent ce plan et restent mobilisés pour la sauvegarde de leur outil de travail, de la qualité et de la proximité des services, et contre la dégradation des conditions salariales.