La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Acharnement syndical

La Caisse des dépôts tente de mettre au pas la CGT

jeudi 28 août 2014 , par Sabine Ferry

Une élue CGT est la cible de la direction juridique et sociale de la Caisse des dépôts qui tente de la licencier. Une procédure qui relève de l’acharnement syndical, selon l’ensemble des structures CGT de la Caisse des dépôts. Récit.

La direction juridique et sociale du groupe Egis (groupe de conseil et d’ingénierie dans les domaines des transports, de la ville, du bâtiment, de l’industrie, de l’eau, de l’environnement et de l’énergie), dont le métier est de connaître et d’appliquer les règles sociales et le code du travail, a essuyé le refus cinglant de l’inspection du travail de licencier pour insuffisance professionnelle une représentante du personnel CGT parce que, selon la décision de l’inspection du travail, la direction juridique et sociale n’a pas respecté les règles du code du travail.
Or, cette dernière a décidé de s’acharner contre l’élue CGT, puisque la direction juridique vient d’entamer une nouvelle procédure de licenciement à son encontre.
« Sous couvert d’une prétendue incompétence professionnelle de la part de la représentante du personnel, la direction juridique vise en réalité à attaquer nos représentants CGT pour tenter de mettre au pas notre syndicat, » soulève dans un communiqué l’union des syndicats CGT du groupe Caisse des dépôts.

Les représentants CGT de l’ensemble des structures de la Caisse des dépôts demandent non seulement « l’arrêt immédiat de la nouvelle procédure de licenciement contre la représentante du personnel, tout autant injustifiée que la première », mais également « la démission de la direction juridique et sociale pour son insuffisance professionnelle qui semble maintenant avérée. »

Voir le dossier Syndicalistes... pas voyous !